8ème de finale de la Ligue des Champions : Un « super ordinateur » donne le Real Madrid vainqueur contre le PSG

Alors que les huitièmes de finale de la Ligue des Champions débutent la semaine prochaine, le site sportif anglais Talksport a relayé les prédictions de son « super ordinateur », qui prédit les scores des huit affiches et qui voit notamment le Real Madrid l’emporter face au Paris Saint-Germain.

On peut penser ce que l’on veut du football fiction, mais le site anglais Talksport et son ordinateur ultra puissant, surnommé le « super ordinateur », ont donné leurs prédictions pour les affiches des huitièmes de finale de la Ligue des Champions qui débutent la semaine prochaine. Et on retient que selon la machine dotée de millions d’algorithmes, le Real Madrid devrait s’imposer sur l’ensemble des deux matchs 4-3 contre le PSG (2-1 pour les Merengue à Bernabeu ; 2-2 au match retour au Parc des Princes). Concernant les autres affiches, Tottenham l’emporterait sur la Juventus Turin grâce au but à l’extérieur, Manchester City devrait logiquement ne faire qu’une bouchée du FC Bâle, et le FC Barcelone de Lionel Messi, devrait lui, l’emporter in extremis après une séance de tirs aux buts contre les Anglais de Chelsea.

Toutes les prédictions :

Juventus 2-1 Tottenham / Tottenham 1-0 Juventus : 2-2 (Tottenham qualifié)

FC Bâle 1-2 Manchester City / Manchester City 3-0 FC Bâle (Manchester City qualifié)

FC Porto 1-2 Liverpool / Liverpool 2-1 FC Porto (Liverpool qualifié)

FC Séville 0-1 Manchester United / Manchester United 1-1 FC Séville (Manchester United qualifié)

Real Madrid 2-1 PSG / PSG 2-2 Real Madrid (Real Madrid qualifié)

Shakhtar Donestk 1-0 AS Rome / AS Rome 1-2 Shakhtar Donetsk (Shakhtar qualifié)

Chelsea 2-1 FC Barcelone / Barcelone 2-1 Chelsea (Barcelone qualifié aux tirs aux buts)

Bayern Munich 3-0 Besiktas / Besiktas 1-1 Bayern Munich (Bayern qualifié)

 

PSG : Une victoire, aucun blessé, le déplacement à Madrid a bien été préparé

A Toulouse, le PSG s’est imposé sans trop en faire ce samedi après-midi (0-1). A quatre jours du huitième de finale aller de Ligue des Champions contre le Real Madrid, tout le monde est sur le pont.

C’était la semaine de deux dangers : la décompression et la blessure. Avant de se rendre à Madrid pour y disputer son huitième de finale aller de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain a semble-t-il évité tous les dangers en éliminant Sochaux en Coupe de France (1-4), puis en battant Toulouse ce samedi en championnat (0-1). Et même si Edinson Cavani et Layvin Kurzawa n’étaient pas aptes pour le déplacement dans la Ville rose, leur mise au repos s’apparente plutôt à une précaution.

Aucun blessé et Rabiot a rejoué

Ce samedi, au Stadium, les Parisiens n’ont pas forcé leur talent, se contentant d’une courte victoire, à cause aussi, il est vrai, de la grosse prestation d’Alban Lafont dans le but toulousain. Mais la préparation est idéale : personne ne s’est blessé, Adrien Rabiot a rejoué, la défense n’a pas craqué, et Lassana Diarra a pu enchaîner une nouvelle titularisation. En résumé, tout le monde postule à une place de titulaire à Santiago Bernabeu. « Je sais que vous avez envie de savoir qui jouera mercredi. Mais le plus important est d’avoir gagné aujourd’hui, de ne pas avoir eu de blessures, a répondu Unai Emery sur Canal+ après le coup de sifflet final. On va analyser le match tranquillement et on va bien se préparer. Nous sommes prêts, quels que soient les joueurs alignés. »

Lo Celso plus séduisant que Diarra

Prêt, le PSG ? Marco Verratti confirme : « Je pense qu’on est prêt. C’est un match important. On n’a pas le droit de ne pas être prêt. On essaye toujours de ne penser qu’au match qui vient, mais notre objectif est ce match au Real. On est un peu impatient, comme les supporters. » Interrogé sur la composition d’équipe, le milieu de terrain italien n’a pas voulu se mouiller : « Je ne sais pas qui jouera en sentinelle avec moi.

C’est le coach qui décidera. Mais on est 22 joueurs et tout le monde doit être prêt pour ce match. Lassana Diarra ou Giovani Lo Celso, pour moi c’est pareil. » Ce samedi, Lassana Diarra est resté assez sobre. Trop, peut-être. A l’inverse, dans un rôle plus avancé, Giovani Lo Celso a encore fait une belle impression.

Mbappé encore discret

Devant, c’est Neymar qui a été le patron du PSG. Encore une fois, Kylian Mbappé est resté muet et n’a pas eu une grande influence sur le jeu de son équipe. Auteur d’un triplé à Sochaux, Angel Di Maria n’a pas réédité pareille performance. Mais l’Argentin a quand même su se montrer décisif en étant à l’origine du but de son coéquipier brésilien. Il faudra donc encore attendre pour savoir qui du Français ou de l’Argentin complètera le trio offensif aux côtés de Neymar et Cavani, mardi sur le terrain du Real.

Qu’il s’agisse de Kylian Mbappé ou d’Angel Di Maria, il faudra en donner plus que ce samedi. « Il faudra qu’ils mettent un coup d’accélérateur. Ce sera un tout autre match, car aujourd’hui ils étaient un petit peu dans la gestion », confirme Michaël Debève, interrogé par la chaîne cryptée.

Source : Football 365

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *