Appel à candidatures des radios privées et diffuseurs : La HAC entame le processus d’instruction des dossiers dès aujourd’hui

Le Président de la Commission d’Appels à candidatures de la HAC,Gaoussou Drabo, a présidé la cérémonie de lancement de la deuxième phase du processus (radios privées et diffuseurs). Etaient à ses côtés, M. AliouDjim, rapporteur général de la HAC et Dramane Aliou Koné, président de la Maison de la Presse de Bamako. C’était le jeudi 3 août dernier à la Maison de la Presse de Bamako.

Ce lancement s’inscrit dans la continuité du processus d’appels à candidatures portant sur l’établissement et l’exploitation de nouveaux services privés de communication. Le processus lancé le 13 juin dernier, concerne notamment les radios privées commerciales et non commerciales ainsi que les entreprises de réseau de diffusion, encore appelées diffuseurs/opérateurs de multiplex.

Pour les radios, toutes typologies confondues, 57 fréquences ont été mises en jeu sur toute l’étendue du territoire national. C’est dans cette logique, qu’entre le 13 juin 2017 et le 13 juillet 2017 à minuit, considérée comme date butoir du dépôt, 113 dossiers de candidature ont été réceptionnés par la HAC.

Ces dossiers se répartissent ainsi : 14 dossiers pour la région de Kayes, 19 dossiers pour la région de Koulikoro, 18 pour Sikasso, 18 également pour Ségou, la région de Mopti a 3 dossiers, celle de Tombouctou en a 5, 3 pour Gao, aucun pour Kidal et Ménaka, 1 pour Taoudéni et enfin 32 dossiers pour le district de Bamako. « Il me paraît important de préciser que conformément aux dispositions de l’actuel cadre législatif et réglementaire, les diffuseurs/opérateurs de multiplex doivent assurer la diffusion et le multiplexage des programmes des télévisions privées par voie hertzienne terrestre », a expliqué Gaoussou Drabo.

Selon lui, dès le lundi 7 août, la HAC entamera le processus d’instruction des dossiers.  Pour ce faire, ainsi que lui en donnent la possibilité les dispositions de son règlement intérieur, l’organe de régulation s’adjoindra le concours d’expertises extérieures. L’apport de celles-ci constitue une garantie supplémentaire pour que l’instruction des dossiers se fasse de manière méticuleuse et objective.

Concernant la fermeture des 47 radios hors normes, Gaoussou Drabo dira que la HAC a le devoir d’assainir le milieu médiatique.

 Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *