Au titre de l’année 2017 : Des programmes/projets et normes maliennes et communautaires validés

Le gouvernement du Mali, en rapport avec ses Partenaires Techniques et Financiers (PTF), a mis en place un programme de suivi/évaluation des programmes sectoriels. Tous les ans, réunis dans le cadre d’un atelier, les membres de ce programme font  la revue sectorielle  du secteur de l’artisanat, de l’emploi, de l’industrie, du commerce et de la promotion de l’investissement privé. Les travaux de l’édition 2017, présidés par  le Secrétaire Général du ministère du Développement Industriel, Ibrahima Hama, ont validé plusieurs programmes/projets et normes maliennes et communautaires.

Chaque département ministériel concerné avait un représentant.  Les PTF, représentants de la société civile, Directeurs  de service et Chefs de projets/programmes, ont participé à l’atelier. Les données de la revue sectorielle contribuent à l’élaboration de la revue du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) 2016-2018.  L’objectif de ladite revue sectorielle  est de faire le point sur la situation au 31 décembre 2017 et d’étudier  ses perspectives. La méthodologie d’évaluation de la revue se base sur le strict respect du canevas standard des revues sectorielles. Il s’agit ainsi de faire le bilan du secteur en termes de mise en œuvre des politiques et stratégies au 31 décembre 2017, d’état de l’exécution budgétaire, d’indicateurs sectoriels et particulièrement  ceux inscrits dans la matrice d’évaluation  du CREDD 2016-2018, de description du cadre partenarial et d’identification des problèmes et contraintes.

Pour le Secrétaire général du Ministère du Développement Industriel, malgré les difficultés rencontrées par l’ensemble du secteur, la revue sectorielle est marquée par la réalisation d’importantes actions cohérentes en direction de nos populations. Ce sont, entre autres, l’agrément de 25 produits au Schéma de Libéralisation des Echanges (SLE) de la CEDEAO, à la Délivrance de 294  Certificats d’origine pour une valeur de 55 250 191  422 FCFA, à l’élaboration de 88 normes maliennes parmi lesquelles 53 normes communautaires harmonisées et 5 normes du domaine « Fruits, légumes et oléagineux » révisées, l’enregistrement auprès de l’OAPI en juin 2017, de la Marque Nationale de Conformité aux Normes, la signature d’un protocole d’accord avec les exploitants du site de la zone industrielle de Kayes dans le cadre de l’aménagement des zones industrielles et le début de l’aménagement de la zone industrielle de Koulikoro. A noter que ces normes et projets/programmes ont été validés par les membres de la revue sectorielle au titre de l’année 2017.

Gaoussou Madani Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *