Campagne pour la présidentielle du 29 juillet : IBK à la conquête du Mali profond

Le président Ibrahim Boubacar Keita en course pour un second mandat, candidat de la coalition Ensemble Pour le Mali, après Bamako, Yanfolila, Bougouni, Kayes et Yelimané a entamé hier lundi 16 juillet, un long périple à la rencontre de ses électeurs du Centre et du Nord du Mali.
En effet, Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé hier lundi 16 juillet en 5ème  région, Mopti où son vol a atterri dans la matinée à l’aéroport de Sevaré. Candidat à sa propre succession, accompagné par son directoire de campagne, il est parti rassurer ses concitoyens qu’il entend poursuivre ses efforts pour le retour définitif de la paix, de la sécurité. Mais aussi, le grand chantier de la réforme de l’armée, du rassemblement et de l’unité de ses compatriotes afin d’aller rapidement au développement du pays.

Le candidat de l’EMP entame ainsi son séjour de 48 heures à Mopti, Bandiagara, Bankass, Koro, et Djenné à la rencontre de ses concitoyens qui ont cru en lui, en lui confiant un premier mandat de cinq ans qui s’achèvera le 4 septembre prochain. IBK est revenu à nouveau solliciter leur confiance pour un second mandat afin de  poursuivre ses efforts pour le bien-être de ses concitoyens. Mais également pour le retour définitif de la paix, la reprise effective des activités de tourisme, l’emploi des jeunes, entre autres.

« Ça me fait chaud au cœur et c’est une fierté pour moi de voir décoller l’hélicoptère de combat de notre armée, ici, à l’aéroport de Sevaré », s’est réjoui IBK sur le tarmac de l’aéroport de Sevaré.

Auparavant, Ibrahim Boubacar Keïta s’était rendu en 1ère région. Lors du meeting de l’EPM le dimanche 15 juillet au Stade Makoro Sissoko de Kayes devant des milliers de personnes, le candidat IBK a déclaré : « Je sais qui suis-je et d’où je viens. Je respecte, j’ai toujours respecté et je respecterai toujours mes pères. Ici à Kayes, mon premier père est Cheick Mohamed Ould Bouyé Haidara , chérif de Nioro du Sahel. Il est mon père hier, il est mon père aujourd’hui et il restera mon père demain. Je l’ai aimé du fond de mon cœur, par amour et rien n’entamera ça».

Lors de ses visites auprès des notabilités précisément dans la famille de Hameye Niane à Kayes légal-Ségou, M. Niane a remercié IBK pour son esprit de rassembleur et pour avoir bien organisé le retour d’ATT sur sa terre natale.

«IBK, je sais que tu aimes le Mali et tu as le Mali dans ton cœur. Tout ce que tu dis, tu le fais. Reste toi-même et continue à avoir pitié des autres. La seule chose que je te recommande aujourd’hui, ici, chez toi, c’est la libération des jeunes emprisonnés à Kéniéba. IBK remet toi à Dieu, Dieu seul sait et Dieu seul peut, car tu es un vrai musulman avec une bonne foi, cela malgré tout ce qui se dit. Tu as l’amour du Mali », a laissé entendre Hameye Niane.

Dans le cercle de Yélimané, les partis de l’Alliance Pour le Mali, de l’EPM, les membres de l’Association du Cercle de Yelimané Dagakané, les groupements de jeunes et des femmes ont tous promis leurs suffrages à IBK, car selon eux, une fois IBK réélu, il assurera la continuité de ses efforts de développement dans ledit cercle.

« IBK, durant son mandat de 2013 à 2018 a soulagé les populations de notre cercle des pénuries d’eau, d’électricité. Les coûts de l’eau et de l’électricité ont considérablement baissé et de nombreuses populations ont de nos jours un accès facile à ces denrées rares qui ne sont plus qu’un triste souvenir. Avec la réélection d’IBK, Yelimané sera encore développé par la réalisation d’autres projets afin de parer à l’immigration clandestine de la jeunesse du cercle vers l’extérieur. Pour toutes ces raisons, nous accorderons nos bulletins de vote au candidat et président sortant IBK», a expliqué Soumaïla Diakité, maire de ladite localité.

Partout où il s’est rendu, les populations, toutes enthousiasmées ont témoigné de leur reconnaissance à IBK pour son bilan positif dans leur localité. Elles ont toutes promis de le faire réélire le 29 juillet prochain afin qu’il poursuive le grand chantier pour la paix et le développement du pays.

Moussa Sékou Diaby

Source: Tjikan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *