Commissaire divisionnaire Camara Zeïnabou Wallet : « Nous devons conjuguer avec les femmes »

La rubrique « Femme en premier plan » de la mission Eucap Sahel Mali  a mis le projecteur sur la présidente de l’Association des Policières du Mali (APM), Mme Camara Zeïnabou Wallet Amidi. Commissaire divisionnaire, elle est actuellement la Directrice adjointe de la Police des Frontières. Dynamique et compétente, Mme Camara reste un exemple de bravoure et de combativité.

Unique Inspectrice parmi les 13 femmes de la promotion d’octobre 1996, la commissaire divisionnaire Camara Zeïnabou Wallet est depuis près d’un an la directrice adjointe de la Police des Frontières. La gestion du passeport malien, précieux document de voyage, fait partie de ses nombreuses responsabilités.

Directrice adjointe à la DPF, présidente de l’Association des Policières du Mali (APM) et mère de famille, Mme Camara estime que les hommes ont commencé à changer de mentalité devant la promotion des femmes. « Ils commencent à comprendre qu’il faut mettre les femmes aux places qu’elles méritent. Il ne faut pas penser qu’il y a des choses que la femme ne peut pas faire. Il faut conjuguer avec les femmes et c’est dans l’intérêt de tout le monde. La femme est toujours la meilleure conseillère car elle est plus sensible. Dans le domaine des renseignements dans l’histoire de notre pays par exemple, on a vu que les femmes ont toujours été de très bons capteurs d’informations. On a plus tendance à faire confiance en une femme qu’en un homme.»

L’APM a deux ans à présent et la présidente, au nom de tous les membres, souhaite consolider les relations entre les policières du Mali et aussi, entre policières et femmes civiles du Mali.

Si le but essentiel est d’amener tous les policiers à faire valoir leur droit, le rapprochement avec la population est aussi important. « Briser le silence fait partie de nos objectifs, briser tout ce qui existe comme barrière entre population et police et faire savoir que la police est là pour la population. Elle travaille pour la population. Il suffit juste de comprendre la police et tout marchera comme cela se doit. »

Par ailleurs, Camara Zeïnabou Wallet exhorte les femmes à plus de solidarité et à une compréhension mutuelle. Elle n’a pas manqué de souhaiter une bonne fête à toutes les femmes du monde et de prier pour la paix au Mali.

Source : Eucap Sahel Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *