Développement du Mali : La Sotelma/Malitel, un acteur majeur pour la promotion économique et socio-culturelle

Depuis sa création jusqu’à ce jour, la société Sotelma/Malitel ne cesse de donner des preuves aux populations maliennes que, loin d’être une simple société qui cherche à faire du profit, elle est  bien une entreprise citoyenne qui œuvre pour leur  bonheur.

Ainsi, la première société de téléphonie mobile au Mali a  choisi de s’investir  dans les domaines de développement  aussi variés que divers.  En plus de ses bonnes performances financières, Malitel est constamment au service de la population. Les services Fixe et Mobile de Malitel, utilisés par la majorité des maliens et sa  contribution inestimable au budget de l’Etat : 2% du PIB, sont là pour le prouver.

La Sotelma  est au cœur de projets d’envergure traduisant :

*Une large couverture de réseau

  • Déploiement de plates-formes de dernière génération, permettant d’offrir des services dignes des opérateurs internationaux
  • Installation de plus d’une centaine de MSAN pour moderniser le réseau fixe et offrir de très hauts débits. Investissement de plus de 3 milliards FCFA
  • Taux de couverture de la population : 80%, au moyen de BTS dont la moitié fonctionne à l’énergie solaire.

*Un intérêt particulier au développement de la qualité de service et à l’innovation technologique

  • Rénovation et modernisation du réseau mobile avec le déploiement des dernières technologies (SRAN)
  • Extensions des capacités du réseau de transmission pour offrir une meilleure qualité pour les services DATA à Bamako et en région. Le dernier audit du régulateur a distingué le réseau de Malitel

La société a un ambitieux programme d’Investissement dans le Nord mais qui se heurte aux problèmes de sécurité et de vandalisme

  • Une vingtaine de sites acquis
  • Difficultés de déploiement pour cause de sécurité et de vandalisme (certains équipements ont dû être remplacés à 3 reprises)
  • Primauté de lancement de la 3G à Kidal et plusieurs sites en attente de déploiement
  • Nécessaire accompagnement de l’Etat à travers les avantages du code des investissements pour rattraper les investissements détruits et vandalisés

La Sotelma offre  une grande accessibilité à travers le monde

  • Mise en place du câble à fibre optique transafricain pour relier le Maroc, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso et le Niger sur une distance de 5.700 Km. Longueur du câble sur le territoire malien : 1064 km.
  • Extension continue des relations roaming avec le reste du monde. Notamment avec le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo. Des pays avec lesquels, le roaming est nul depuis quelques mois.
  • Un réseau de liens internationaux en extension continue, malgré le coût élevé de la bande passante

La Sotelma, c’est aussi des offres diversifiées pour répondre à tous les besoins :

Mobiles, fixe, internet et data

La Sotelma, c’est le soutien à l’emploi et à la création d’entreprises

– Emplois directs

– Emplois  indirects

La Sotelma soutient la formation des jeunes comme dans : l’accompagnement de la Jeune Chambre Internationale (JCI), dans le renforcement des capacités de la jeunesse pour en faire des leaders africains.

La Sotelma appuie les  causes humanitaires, la culture et le  sport de tout genre . Le mois de la solidarité donne l’occasion à Malitel de  multiplier les actions à l’endroit des populations les plus démunies. La dernière édition a été présidée par la première Dame du Mali

La Sotelma procède à des constructions de forages dans les quartiers périphériques au profit des populations démunies. Entre autres, à Sirakoro Meguétan, Kalambambougou.

Elle permet également, la promotion de la culture sous ses diverses formes :

  • Promotion de la diversité culturelle et musicale du Mali : appui aux nombreux festivals : spectacle Anyinibougou d’humour et de culture, festival de Selingué, émissions culturelles (Sambé-Sambé et Niaga)
  • Partenariat avec le Parc national, marquant l’intérêt de la Sotelma pour la préservation de certaines espèces de faune et de flore (plantes) menacées de disparition

Gaoussou M Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *