Etude et pratique du Droit OHADA : Dr Moussa Dougouné conçoit un manuel de Droits des Affaires

Afin d’apporter sa contribution à  l’étude et à la pratique du Droit dans les pays membres de l’Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique (Droit  OHADA), Dr Moussa Dougouné a conçu un manuel de Droits des Affaires  qui traite du  droit commercial, du droit  des sociétés bancaires. La première édition, préfacée Par Pr Bréhima Kamena, agrégé des Facultés de Droit, Centre du Droit bancaire et des Affaires de l’Ecole Supérieure de Droit International et de Finance (Bamako-Mali), a été lancée le 12 août 2017 à la Faculté de Droit Public et des Relations Internationales (FDPRI) de l’USJPB. La cérémonie était présidée par le Prof Samba Diallo de l’USJPB, représentant le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Au présidium, on retrouvait, outre le représentant du ministre, le présentateur et auteur de l’ouvrage, le Doyen de la FDPRI, Daouda Sakho, le Vice-Recteur de l’USJPB, Prof Bourema Kansaye. De nombreux enseignants et  étudiants de l’USJPB,  professionnels des banques ainsi que des parents, amis et proches de l’auteur ont pris part à cet événement.

La vulgarisation du Droit OHADA est une préoccupation constante dont l’une des premières a été  la mise à disposition, à titre gratuit, d’un site de l’ensemble des actes uniformes de l’OHADA. Il est l’une des premières sources de renseignements des professions judiciaires. Nous assistons à la prolifération des productions scientifiques (articles) et l’apport de la jurisprudence pour témoigner de l’intérêt que portent les universitaires et autres professionnels à la nécessité d’une diffusion large  au sein de l’espace d’intégration et au-delà.

Apport à la diffusion du Droit OHADA

Aussi, l’ambition de Dr Dougouné est d’apporter,  à travers son manuel, sa modeste contribution à la diffusion et à la vulgarisation du droit OHADA. Il compte permettre, en termes de concision des notions présentées, aux enseignements de tirer des règles posées par le législateur en matière de Droit des Sociétés, de Droit Commercial général et de Droit bancaire (moyens de règlement des transactions en zone OHADA). Ainsi, à travers une étude détaillée des sujets de Droit des affaires en zone OHADA, des actes susceptibles d’y être rattachés et des moyens de dénouement serein et  rapide des transactions, l’ouvrage recense et traite des problématiques juridiques récurrentes en droit OHADA des affaires. L’ouvrage est conçu pour les programmes Licence-Master-Doctorat.

En prenant la parole, le Vice-recteur de l’USJPB a prononcé des mots d’encouragement et de remerciement à l’endroit de Dr Dougouné. Pr  Kansaye a montré toute sa fierté et celle de ses collègues à être témoins  de la présentation d’un tel manuel de Droit. Il a souhaité que les autres jeunes universitaires emboîtent le pas au jeune auteur. Tous les autres intervenants ont quasiment abondé dans le même sens.

Les participants fiers du jeune Dougouné

Les participants à cette présentation se sont dits fiers du jeune Dougouné. Ils n’ont pas tari d’éloges pour magnifier son abnégation dans le travail bien accompli. Ils  ont salué  son audace et sa détermination. Ledit manuel  va non seulement servir les étudiants, les collègues enseignants, mais aussi le monde professionnel.

A cet effet, un des enseignants a noté que d’année en année, les enseignants de la FDPRI produisent des ouvrages. Il s’est réjoui  que, de 2003 à nos jours, l’USJPB a formé 42 docteurs sur les 92 dont elle dispose. De même, le premier agrégé en Droit public se trouve dans cette université. Ce qui constitue, selon lui, un enrichissement. Beaucoup de  banquiers présents, vu l’importance que revêt la pratique du droit des Affaires  dans leur tâche de tous les jours, ont tenu à saluer unanimement la production du manuel. Ils assurent que cela va beaucoup leur servir, notamment en matière  de contentieux.

Les deux parents de  l’auteur ont intervenu pour d’abord remercier tous ceux qui ont contribué à la réalisation de l’ouvrage de leur fils, ensuite, pour montrer toute leur fierté de voir la concrétisation du travail de recherche scientifique abattu par leur progéniture. Ils ont souhaité que l’ensemble de la jeunesse suive les pas de Dr Dougouné.

Des difficultés dans l’élaboration du Manuel

Des difficultés rencontrées dans l’élaboration de cet ouvrage ? Il y en a eu : « Lorsque j’ai voulu écrire et publié ce manuel, même parmi les collègues enseignants, je ne trouvais pas d’interlocuteurs qui m’encourageaient. Quand les uns argumentaient qu’au Mali, les gens ne lisent pas beaucoup et que mon ouvrage ne sera pas lu, les autres soulignaient mon très jeune âge et mon manque d’expérience. J’ai été aussi confronté au problème de financement, notamment pour l’édition et la publication. Le patron des éditions Sedec-Graphic Univers, Arouna Niaré, m’a fait confiance et s’est lancé dans l’aventure avec moi. Nous sommes arrivés à bon port, car grâce à cette confiance et à mon abnégation, j’ai pu surmonter  toutes les adversités  pour parvenir  à mon but : écrire et publier mon manuel », a témoigné Dr Dougouné.

Le représentant  du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a indiqué que l’ouvrage, très important,  arrive à point nommé. Car, il vient démentir auprès de l’opinion que le monde de l’université n’est pas fait que de grèves, de revendications syndicales et d’hypothèques de l’année universitaire.

Avant de procéder au lancement officiel du manuel, Prof Samba Diallo a souhaité que Dr Dougouné  serve de référence, non seulement  à ses collègues  jeunes enseignants mais aussi, à l’ensemble des enseignants de l’USJP.

Gaoussou M. Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *