Festivité du 08 mars : Les femmes d’Orange Mali et leurs sœurs journalistes célèbrent la femme

Dans le cadre de la commémoration du 08 mars, Journée Internationale de la Femme, l’Amicale des femmes d’orange Mali (AFOM) et les femmes journalistes ont partagé un déjeuner, le mercredi 07 mars dans la salle de l’Union Africaine sise à l’hôtel de l’Amitié.

Plusieurs femmes journalistes évoluant dans la presse écrite et audiovisuelle, ont pris part à ce déjeuner de presse aux côtés des femmes d’Orange Mali, qui célèbrent pour la 3ème fois cette journée. Cette activité est une occasion pour les femmes d’Orange Mali de magnifier les femmes maliennes en l’occurrence les amazones de la plume qui se battent au quotidien sur le terrain à la quête d’informations. Elle permet également aux femmes des deux corps de métier, de partager leurs expériences à travers des échanges fructueux et des communications sur les activités de l’AFOM.

Le Directeur de la communication institutionnelle et RSE d’Orange Mali, Moussa Sakho, dira que l’entreprise contribue beaucoup à l’égalité entre hommes et femmes dans les services. Orange Mali compte aujourd’hui 122 femmes dont 4 à des postes de directrice, 17 sont des chefs de division et 50 femmes sont chefs de service.

La présidente de la fondation Orange Mali, Hawa Diallo, dans son intervention après une projection vidéo sur les activités de la fondation, a souligné que l’éducation, la santé sont les axes prioritaires de la fondation Orange Mali. « En 10 ans, la fondation a soutenu 451 projets destinés à plus de 100 000 personnes pour un coût total de plus de 4,5 milliards de FCFA, 121 projets soutenus dans le domaine de la santé sur toute l’étendue du territoire, 123 projets ont été réalisés dans le domaine de l’éducation avec la construction d’écoles, l’alphabétisation des femmes en milieu rural, la prise en charge des études supérieures des étudiants issus des milieux défavorisés, etc. ».

Tour à tour, les directrices des différents services ont expliqué les activités de leurs structures respectives. Quant aux femmes journalistes, elles ont salué et apprécié cette initiative de l’AFOM à sa juste valeur et ont toutes souhaité que cela soit une pérennité et que l’AFOM et les femmes journalistes collaborent ensemble pour un partenariat gagnant-gagnant. Le déjeuner a été agrémenté par la prestation de l’humoriste Souleymane Keita appelé ‘’Kanté’’.

Bintou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *