Force du G5 Sahel : Paris espère de Ryad une aide financière

Le Président français Emmanuel Macron a sollicité auprès de l’Arabie Saoudite une aide financière pour la force des pays du G5 Sahel. Il manque encore au budget de la force du G5 Sahel environ 100 millions de dollars de financement, a indiqué l’Elysée le vendredi. Au cours de son voyage dans les Emirats Arabes Unis, le président français a fait une escale imprévue le jeudi soir en Arabie Saoudite pour rencontrer le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane. « Il existe une disposition des autorités saoudiennes à soutenir la force du G5 Sahel, dans la perspective de la réunion de soutien prévue à Bruxelles le 14 décembre », a précisé la présidence française.

Rappelons que le budget de fonctionnement de la force du G5 Sahel a été initialement estimé à 423 millions d’euros mais pourrait être revu à la baisse, à environ 240 millions. Les cinq pays initiateurs ont promis chacun 10 millions et la France 8 millions. Les Etats-Unis se sont, de leur côté, engagés à apporter jusqu’à 60 millions de dollars (51,5 millions d’euros).

Markala : Des épouses des militaires ont marché

Le jeudi 09 novembre dernier, les épouses des militaires ont marché à Markala pour manifester leur mécontentement quant aux traitements réservés à leurs conjoints dans la défense de la patrie. Selon un confrère de la capitale des Balazans qui a publié l’information sur sa page Facebook, au cours de leur marche, les femmes ont barricadé tous les points d’accès de la ville. Du pont barrage au pont rouge situé à l’entrée de la ville. Elles réclament plus de moyens et de protection pour leurs maris dans la défense de la patrie. « Nos époux sont envoyés sur le champ de l’honneur sans aucune assistance des plus hautes autorités. Ils sont en train de mourir tous les jours dans des situations dramatiques », dénoncent-elles.

Route Kita-Manatali : Un véritable calvaire

La route allant de Manatali à Kita est longue de seulement 105 km. Le trajet qui aurait dû être fait en deux heures, demande trois à quatre heures. Ce tronçon est ponctué de nids de poule ou même d’éléphant. Les passagers sont traumatisés par les secousses. Lors de l’inauguration de l’école de Drametou, les populations ont demandé à l’honorable Soumaïla Cissé de reconstruire la route. En réponse l’honorable a promis de le faire, une fois élu Président de la République. Pour cela, il a sollicité le soutien des populations en 2018.

Kita, Bafoulabé, Manatali : Feu Baba Oumar Boré, toujours présent dans les esprits

Feu Baba Oumar Boré, ancien questeur de l’Assemblée Nationale, reste présent dans l’esprit des populations de Kita, Manatali et Bafoulabé. Partout où la délégation est passée, les habitants se souviennent encore des actions politiques et sociales de Baba Oumar Boré, l’un des fondateurs de l’URD. Son fils, Boubacar Boré, présent dans la délégation a apporté un soulagement pour les plus nostalgiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *