Journées des banques et établissements financiers du Mali : Bancariser l’économie et participer à l’inclusion financière

L’association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF) a célébré les 11 et 12 mai derniers, la 8ème édition des journées des banques et établissements financiers. Ces journées qui contribuent à rapprocher les banques et établissements financiers aux populations, sont devenues aujourd’hui un rendez-vous incontournable dans l’agenda des évènements majeurs du pays.

La cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée le vendredi 11 mai au Palais des sports, était présidée par le Secrétaire général du Ministère de l’économie et des finances, Mme Sidibé Zamilatou Cissé, en présence de la présidente de l’APBEF, Mme Touré Comba Sidibé, des Directeurs généraux des banques et établissements financiers et d’autres opérateurs économiques.

Placées sous le thème ‘’ La cyber criminalité : menace du 21ème siècle pour les banques’’, les journées des banques et établissements financiers dont l’objectif est de promouvoir et vulgariser les produits et services bancaires, informer, sensibiliser et participer à l’éducation financière des populations, visent à susciter un intérêt auprès des communautés et instaurer un cadre interactif de concertation et d’information sur les activités bancaires à travers les gammes de produits et services bancaires qui ont été exposés pendant deux jours.

Selon la présidente de l’APBEF, Mme Touré Coumba Sidibé, le thème ’’La cyber criminalité : menace du 21ème siècle pour les banques’’ se justifie par le fait que les banques sont une cible de choix pour les hackers en cette ère de révolution numérique.

« La cybercriminalité, ce phénomène qui prend de l’ampleur chaque jour est devenue une vraie réalité. Elle est d’autant plus dangereuse qu’elle pénètre au sein des familles, là où la délinquanceordinaire n’avait pas accès jusqu’à présent. Dès lors, cette nouvelle forme de criminalité laisse apparaitre comme une évidence, l’adaptation des différents systèmes qu’ils soient organisationnels, informatiques et même judiciaires. Alors, quoi de plus adapté que le thème choisi cette année ?», affirme la présidente.Elle a aussi indiqué que les banques et établissements financiers sont dans la dynamique de relever les défis et les obstacles liés à la construction du pays. A ce titre, poursuit-elle, la profession cherchera à susciter et à renforcer l’adhésion des décideurs politiques et autres acteurs concernés à ses efforts visant à assurer aux populations un accès durable à une large gamme de produits et services financiers.

Pour Mme Sibibé Zamilatou Cissé, représentante du ministre de l’économie et des finances, les journées des banques et établissements financiers sont un cadre de rencontre entre les spécialistes du monde des finances leur permettant de se pencher sur des sujets brulants dans l’optique de faire des propositions susceptibles d’impacter positivement sur l’économie du pays.

Aussi, ces journées sont des opportunités pour les étudiants, les opérateurs économiques et les acteurs sociaux économiques de faire une immersion dans le monde des banques et des finances.  A l’en croire, c’est également, l’opportunité donnée aux banques et établissements financiers de communiquer directement avec laclientèle sur la gamme des produits et services à l’endroit de celle-ci. « L’organisation de cette journée démontre non seulement le dynamisme du secteur banquier malien, mais aussi la volonté de celui-ci, d’aider les hautes autorités du Mali, à relever bien des défis sur le plan économique et social», explique Mme Sidibé.Enfin elle a remercié les hommes de média qui demeurent un relais indispensable à l’information et à la sensibilisation des populations pour rehausser le taux de bancarisation du Mali.

Bintou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *