Lancement du livre «Ibrahim Boubacar Keïta, un destin d’exception » : Des révélations inédites sur l’homme

L’hôtel Radisson Blu a servi de cadre au lancement du livre intitulé « Ibrahim Boubacar Keïta, un destin d’exception » de Moussa Cissé, un jeune diplomate malien. L’événement s’est déroulé le samedi 07 octobre 2017, en présence du Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Domaines de l’Etat et Président des Associations pour le Mali (APM), Mohamed Aly Bathily, représentant du Président de la République, du Directeur général des éditions « L’Harmattan », des membres du gouvernement, parents proches, famille politique et amis du Président de la République.

L’auteur Moussa Cissé est actuellement diplomate en France auprès de l’UNESCO. Le livre de 142 pages retrace la dure enfance du Président IBK,  son passage au lycée Askia Mohamed, sa vie universitaire en  France, son engagement politique, son combat pour la démocratie jusqu’à sa nomination au poste de Premier ministre, son élection comme président de l’Assemblée nationale et aujourd’hui, comme Président de la République.

L’auteur argue qu’Ibrahim Boubacar Keïta est le seul homme politique malien à avoir occupé les postes de Premier ministre, de l’Assemblée nationale et enfin de Président de la République. « C’est un destin d’exception »,  déclare-t-il. Le livre révèle  que le président IBK a obtenu son baccalauréat en 1965 avec mention « Excellent ». Ce qui fait témoigner Dr Boulkassoum Haïdara, son camarade du lycée Askia Mohamed, actuellement président du Conseil économique culturel et social que le président IBK était le seul élève à opter pour les lettres classiques latin-grecques. « En l’entendant parler latin-grec, certains pourraient penser qu’il est pédant. Non, ils n’ont rien compris car IBK était le seul à faire cette filière et il excelle dans cette langue », témoigne-t-il. Ensuite, Dr Boulkassoum Haïdara  a fait part à l’assistance de la bonté et de la générosité  de la mère d’IBK qui donnait à manger à tous les élèves du lycée Askia car le nombre d’élèves ne dépassait pas la vingtaine.

Une autre révélation dans ce livre est relative à l’engagement politique du Président dans le parti des travailleurs du Mali de Seydou Amadou Traoré dit Djicoroni. L’actuel locataire du palais de Koulouba était contre les putschistes qui ont renversé Modibo Keïta. Cet engagement lui a couté l’arrêt de sa bourse. Il était donc obligé de faire des petits jobs à l’université pour joindre les deux bouts. Le Président IBK, dans son combat démocratique, était l’un des cadres du parti de l’année 1992 qui démarchait Houphouët Boigny pour financer la caisse de l’ADEMA afin de battre campagne pour Alpha Oumar Konaré. Comme si cela ne suffisait pas, le livre indique qu’IBK était dans la logique de vendre sa maison de Sébénicokoro pour renflouer les caisses de l’ADEMA. Tout cela pour montrer sa détermination pour la cause du combat démocratique, soutient le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et des domaines de l’Etat et Président des associations pour le Mali (APM), Me Mohamed Ali Bathily. Le ministre Bathily que le Président IBK a mandaté pour le représenter à cette cérémonie, précise que le livre est loin d’être commandité, car son auteur et le Président de la République ne se connaissent même pas. Moussa Cissé, qui est à sa troisième édition, est un jeune passionné d’écriture, à la plume disciplinée, d’après le ministre.

Plusieurs témoignages ont été faits par les ministres, le Secrétaire général de la Présidence mais aussi par le jeune auteur lui-même, qui est aussi un homme d’exception selon Bathily, car déclare-il, il faut avoir le courage d’écrire sur le destin d’exception d’un homme chaleureux, humainement et socialement.

 Modibo L. Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *