L’Observatoire du Développement Humain Durable et de Lutte Contre la Pauvreté (ODHD/LCP) : Des résultats d’études et recherches d’utilité indiscutable

L’Observatoire du Développement Humain Durable et de Lutte Contre la Pauvreté (ODHD/LCP) est un Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique (EPST) créé par l’Ordonnance n°02-047/P-RM du 29 mars 2002. Organisme personnalisé du Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, l’ODHD est situé à Médina Coura, rue Marius Moulet, porte 68. Son site web est : www.odhd-mali.org et son adresse mail est : odhd@odhdmali.org. Il a pour principale mission d’entreprendre des études et des recherches dans le domaine du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté.

Spécifiquement, l’ODHD est chargé de :

Entreprendre des études et des recherches dans le domaine de la pauvreté et du Développement Humain Durable (DHD) ;

approfondir les études et la connaissance sur les dimensions de la pauvreté et les groupes vulnérables ;

élaborer et mettre en œuvre des programmes d’étude et de recherche dans les domaines du Développement Humain (DH) ;

suivre et analyser les principaux indicateurs liés à la lutte contre la pauvreté et au Développement Humain Durable ;

analyser et diffuser les informations et données relatives à la pauvreté ;

analyser et rendre compte de l’état du Développement Humain au Mali ;

mettre en place et gérer une base de données sur le Développement Humain ;

produire le Rapport National sur le Développement Humain Durable.

Pour accomplir ses missions, l’ODHD/LCP vise six  objectifs opérationnels. Il s’agit de :

  • l’appui au suivi-évaluation du Cadre stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) et des Objectifs de Développement Durable (ODD) ;
  • la promotion et le suivi de l’approche Développement Humain Durable ;
  • la réalisation d’études sur la pauvreté et la problématique du Développement Humain Durable ;
  • le développement du partenariat et le renforcement des capacités ;
  • la communication institutionnelle et le fonctionnement de l’Etablissement.

Dans sa méthodologie pour le cas des études, l’ODHD/LCP met toujours en place, dans un premier temps, un comité scientifique qui se penche sur le choix de la thématique. Il élabore et valide par la suite les termes de références. Après, l’ODHD/LCP collecte les données nécessaires, élabore et examine techniquement  le rapport avant sa validation. Enfin, il soumet à la diffusion les produits d’études.

Dans le cas des rapports nationaux sur le développement humain, l’ODHD/LCP met l’accent sur six principes de base. Il s’agit de : l’appropriation nationale, la préparation participative, l’autonomie d’analyse, la qualité de l’analyse, la  présentation flexible et créative et la  stratégie de communication et de suivi soutenue.

Les rapports de l’Observatoire traitent des questions liées au développement humain durable et à la pauvreté au Mali. Ils fournissent des éléments de décision sur les grandes questions d’actualité et d’intérêt national sur la base de recherches poussées. Les rapports de l’ODHD/LCP alimentent le processus des revues annuelles des documents de stratégie de réduction de la pauvreté et de suivi des autres référentiels de développement et permettent d’opérer un meilleur ciblage des politiques, des programmes et projets de lutte contre la pauvreté et de contribuer à la promotion du développement humain durable.

Au plan international, ces rapports servent au Système des Nations Unies  pour classer les rapports produits par les bureaux PNUD des pays.

De l’avis général, les productions de l’ODHD/LCP profitent aux autorités, partenaires, membres des organisations de la société civile, chercheurs, étudiants, enseignants, etc.

Pour  la période du premier semestre 2018, sont attendus : le Rapport National sur le Développement Humain (RNDH) : « Partenariat Public-Privé : un levier important du développement durable au Mali » et le Profil de pauvreté et l’établissement de la situation de référence des Objectifs de Développement Durable dans les 703 communes du Mali.

Source : CC/MSAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *