Présidentielle 2018 : Plus de 300 associations et clubs réclament la candidature de Soumaïla Cissé

Son nom est ‘‘An ko Soumaïla, Soumaïla la Solution’’, une plate-forme de la société civile qui regroupe plus de 270 associations et 57 clubs de soutien pour le moment recensés. Et la liste reste encore longue, a-t-on indiqué lors d’une cérémonie qui a vu le lancement des activités de ladite plate-forme jeudi 8 mars.

Cette plate-forme est le résultat du travail d’une commission mise en place pour la cause par le parti URD depuis juillet 2016. Composée de 21 membres, elle avait pour mission d’aller à la rencontre de la société civile. Cette commission dit avoir rencontré environ 300 associations de la société civile, et recensé leurs préoccupations. « Sur les 300 associations rencontrées, 270 d’entre elles ont manifesté leur souhait de voir l’honorable Soumaïla Cissé se porter candidat à la présidentielle de 2018 », a indiqué M. Gouagnon Coulibaly lors de cette cérémonie qui a vu le lancement des activités de la plateforme.

M.Gouagnon Coulibaly est vice-président du parti URD et coordinateur de la commission en charge de la gestion de la société civile au sein de cette formation politique.

Les 270 associations se disent prêtes à soutenir Soumaïla Cissé dans cette course en 2018 pour la magistrature suprême : « Nous voulons sauver le Mali, nous nous voyons dans l’obligation de soutenir Soumaïla Cissé », a annoncé M. Siaka Hamidou Traoré, président du MONEC (Mouvement National des Enseignants pour le Changement).

La rencontre a enregistré la présence des présidents ou représentants des 270 et 57 clubs de soutien. Beaucoup d’autres organisations de la société qui attendent leur adhésion à cette plate-forme ont aussi pris part à la rencontre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *