Présidentielle de 2018 : L’Alliance Kayira dévoile ses batteries

Elle se veut un creuset pour entretenir les germes de l’espoir en décidant de soutenir la candidature Dr HamadounIhrahimLarab Touré à la prochaine présidentielle

L’alliance Kayira, une association à caractère politique a officiellement lancé ses activités pour la candidature de l’ancien SG de l’UIT,Dr HamadounIhrahim Larab Touré à la présidentielle de 2018. Ce lancement, couplé en grande pompe, avec la présentation du candidat a eu lieu le samedi 30 décembre 2017 à la faveur d’un diner galla à l’Hôtel Laïco de l’Amitié en présence aux côtés du président de l’Alliance, Bocar Moussa Diarra et du candidat, de plusieurs hautes personnalités du paysage politique malien.
L’on est convaincu à l’Alliance Kayira que l’alternance politique se dessine bien avec Dr HamadounIhrahimLarab Touré en 2018. Elle se veut une véritable offre politique qui s’adresse à la société civile, aux associations et groupements politiques, aux syndicats et légitimités, plus singulièrement à la jeunesse et aux femmes à s’engager dans la rupture. Il s’agit, dit-on, de recréer la confiance, planter et entretenir les germes de l’espoir et de l’espérance.

Pour le président de cette Alliance, l’ancien ministre Bocra Moussa Diarra, le Mali a besoin d’une reprise en main et d’un leadership de type nouveau, compétent, patriote et vertueux. Selon lui, c’est dans cette perspective que l’Alliance Kayira a décidé de soutenir la candidature d’un homme aux qualités exceptionnelles qui remplit « les critères les plus pertinents pour les fonctions du leader » dont le pays a besoin pour se réhabiliter et s’assumer dans l’honneur. En présentant le candidat, le président de cette alliance a martelé qu’il est un homme qui remplit trois critères essentiels pour l’alternance attendue. Le premier critère de Dr Hamadoun Touré, selon lui, c’est la compétence. « Dr Hamadoun Touré est un homme compétent, neuf et propre ; brillant homme de sciences, éminent spécialiste en télécommunication, il est de renommée internationale qui a atteint au nom du Mali et de l’Afrique les niveaux les plus élevés dans la hiérarchie du système des Nations Unies. Seul Malien jamais élu et réélu dans le système très sélectif des Nations Unies », a présenté Bocar Moussa Diarra.

Le deuxième critère plaidant, en faveur de l’homme, dira le président de l’Alliance Kayira, c’est la propreté en estimant que l’homme est « hors de portée des critiques ou de bruits de casseroles » et a montré partout à se faire respecter par le bon exemple qui s’impose.

Quant au troisième critère conclura Bocar Moussa Diarra, c’est la virginité politique de leur candidat qui, selon lui n’a aucune connexion politique avec les partis politiques, affranchi de toutes pressions partisanes.

Pour sa part, le candidat désigné a indiqué que l’élection de 2018 sera celle de la vérité et rien que de la vérité. Dr Hamadoun Touré croit à un Mali de retour à sa grandeur et à sa prospérité, qu’un meilleur avenir est possible pour le Mali. Il a promis très prochainement d’aller à la rencontre des citoyens, de faire des propositions sur la justice sociale, l’éducation, les questions de jeunesse et des femmes, de la sécurité alimentaire etc. « Je rêve grand pour ce pays », a lancé le candidat de l’alliance Kayira.

Daniel KOURIBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *