Projet d’aménagement du stade municipal de Kalaban-coura : Un budget prévisionnel de 122 millions de CFA

La cérémonie de lancement des travaux du projet d’aménagement du terrain de football de Kalaban-coura  a eu lieu  le lundi 27  novembre 2017 près de l’école publique de ladite localité. C’était  en présence du maire de la commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara et son équipe, de Mme Togola Jacqueline Nana, députée élue de la commune V,  de  Mokhtar Traoré, coordinateur des chefs de quartiers de la commune V, du représentant du Ministre de la décentralisation et de la fiscalité locale, Lassana Diarra et de plusieurs autres personnalités.

Le représentant du bailleur Ousmane Camara a remercié le maire de la commune V et toute son équipe pour leur synergie d’action. « C’est un devoir de citoyen que Youssouf DJIGUIBA vient d’accomplir,  nous sommes de la commune et nous mettrons tout en œuvre pour son développement. Ainsi chacun doit apporter sa pierre à la construction de l’édifice communale autour d’une union sacrée », a-t-il déclaré.

Dans son allocution, le président du comité local des sports de la commune V, Aly Ouologuem, s’est réjoui de l’aménagement du terrain de football de Kalaban-coura. La clôture du foyer des jeunes est un réel soulagement à ses dires. C’est pourquoi, il a apprécié à sa juste valeur ce don qui va sensiblement améliorer la qualité de la pratique du sport, un lieu de rencontres quotidiennes pour les jeunes. Ce geste va réconcilier la jeunesse avec elle-même dans la diversité et autour d’un idéal commun et faire de la commune V une commune pilote en matière de développement. « Avec cette réalisation et au-delà de son aspect sportif, vous apportez une aide précieuse à la police pour la sécurisation d’un espace qui fait le plaisir des délinquants et des individus malintentionnés  et objet de déversement de déchets d’ordures de tout genre ». Au nom du comité local des sports, il a pris l’engagement de faire bon usage de l’infrastructure pour toute la commune V dans le respect des aspirations les plus profondes.

Dans son intervention, le maire de la commune V du District de Bamako,  Amadou Ouattara, a remercié le donateur Youssouf Djiguiba au nom du conseil communal et de la population de la commune V pour ce précieux geste patriotique. « Ce jour du lancement des travaux de nivellement, de sécurisation d’éclairage et d’identification du terrain de football et de basketball de Kalaban-coura pour un investissement initial de 122 millions de F cfa restera à jamais gravé dans la mémoire collective. C’est le lieu de saluer le Messène Youssouf Djiguiba, opérateur économique de son état qui a bien voulu accompagner la jeunesse et le sport de la commune V à travers cette dotation à titre gratuit ».

Il a profité aussi de l’occasion pour magnifier la clairvoyance de la tutelle de Madame le gouverneur du district de Bamako, Ami Kane, qui a bien voulu apporter la caution de l’Etat à ce partenariat entre le donateur et la mairie de la commune V. Lesdits travaux sont initialement prévus pour un délai d’exécution de 18 mois. « L’achèvement des travaux induira d’imposantes améliorations dans le cadre de vie des jeunes sportifs et des personnes âgées, puisqu’il exigera la pratique des  disciplines individuelles et collectives  à un niveau plus élevé. Il est  donc légitime que la commune V ambitionne désormais être pourvoyeuse de certaines  équipes  régionales voire nationales. Pour les populations de la commune, le comité local des sports et toute la population, nous n’avons pas droit à l’échec à l’heure où la politique de la ville reste globale et non sectorielle », a-t-il martelé.

Il a surtout appelé aux valeurs légendaires d’hospitalité pour réserver un bon accueil et un bon accompagnement à toutes les équipes et entreprises chargées de la réalisation et du contrôle des travaux.

Le représentant du ministre de la décentralisation et de la fiscalité locale,  Lassina Diarra, a souligné que  le développement local, c’est savoir mobiliser les acteurs endogènes et exogènes. Cette activité va permettre de renforcer sans doute la cohésion sociale. Il a enfin rassuré le maire du soutien de son département pour tout programme de développement concernant la commune.

Modibo Ouologuem, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *