Promotion du secteur industriel : Le ministre du Développement Industriel visite « Wagadu Toner SARL » et « Mouhabat Group SARL »

Fréquemment, le ministre du Développement  Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, se rend dans les installations industrielles de notre pays pour s’enquérir de leurs difficultés afin d’y apporter les solutions idoines. Ce jeudi 24 mai, c’était le tour de  « Wagadu Toner  SARL »  et  de « Mouhabat  Group SARL ». Il était assisté des responsables des services centraux de son département.

La société Wagadu Toner SARL, située à l’est du marché de Médine dans le quartier Hippodrome, est une unité de production, de recyclage et de remplissage des cartouches d’encre. La société est autorisée à produire par l’Arrêté ministériel n°2017-0246/MPISP-SG du 24 septembre 2017. Elle est spécialisée dans la production de cartouches d’encre neuves et recyclées issues de la collecte de cartouches usagées. Il a été investi pour sa réalisation 103 millions FCFA. Sa capacité de production annuelle est de 78 800 cartouches d’encre neuves et 36 000 cartouches recyclées. Ce que compte tripler Wagadu Toner SA pour l’exportation dans la sous-région. Aujourd’hui, la société emploie 50 personnes permanemment et 100 journaliers.

Son promoteur Kalilou Diaby a déploré le coût d’achat élevé  des cartouches, la concurrence déloyale qui gangrène le marché et la mauvaise gestion des appels d’offre de l’Etat pour la fourniture de cartouches. C’est pourquoi, il a proposé au Ministre un partenariat entre sa société et l’Etat, dans le but de protéger l’environnement. Ce qui, selon lui, va consister à attribuer une part importante de la commande  publique en cartouches à sa société.

Quant à la société Mouhabat Group SARL, située à  Missabougou, elle est spécialisée dans la transformation de la noix d’acajou. Bâtie sur une superficie de 500 m2, elle est agréée au régime « D » du Code des Investissements suivant l’Arrêté ministériel n°2013-2628/MCI-SG du 21 juin 2013. Les investissements consentis s’élèvent à 215 829 000 FCFA pour une création d’emplois de 11 permanents et 400 temporaires. La noix d’acajou constitue la principale matière première. Sa capacité de production est de 146,25 tonnes de noix d’acajou traitées par an. Mais présentement, elle ne produit que 90 tonnes par an.

Le promoteur Ousmane Tandia a déclaré que Mouhabat Group SARL manque de financement et n’a pas de certification Bio. Il a aussi déploré la faible protection de l’Etat en faveur de sa production.

Gaoussou Madani Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *