Ras Bath, le dérangeur populaire !

C’est au milieu de la cérémonie à 11 heures 27 minutes que Rast Bath a fait son entrée dans la salle. Une fois à l’intérieur, il fonce aux officiels, les serre les mains et fait le tour pour aller s’installer à la tribune officielle. Pendant tout ce temps, les acclamations envahissaient la salle obligeant ainsi les organisateurs à arrêter la cérémonie au moment où  Mankan Sidibé, représentant des organisations et mouvement des FARE de la Diaspora avait commencé son intervention. Cette interruption a pris environ 5 minutes. Quelques minutes après, il a été invité à prendre la parole.  Comme il fallait si attendre, il tire à boulets rouges sur Boua.

O. Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *