Renforcement des capacités en audiovisuel : Canal + et Vivendi outillent des Ingénieurs du Son maliens

Le Groupe Canal+ en partenariat avec Vivendi a organisé hier mercredi au studio Bogolan,  une conférence de presse pour édifier les médias sur l’atelier de renforcement des capacités des ingénieurs du son qui s’est tenu du 04 au 08 juillet au Studio Moffou de Salif Keita à Kalaban-Coura.

Selon le formateur Karim Saï, cette série de formations qui a regroupé 8 ingénieurs du son avec des profils différents, a été initiée par l’artiste musicien Salif Keita depuis 2007. Elle avait pour objectif de renforcer les compétences et de permettre aux techniciens de vivre de leur passion. Au cours de la formation, dira-t-il,  plusieurs thèmes se rapportant à l’audiovisuel, ont été abordés et les participants ont été formés sur la technique d’enregistrement du son, les techniques de mixage et de production d’artistes. «C’est toute une série de connaissances techniques et donc, il faut un accompagnement. Cette formation entre dans ce cadre, pour perfectionner les participants à cette technologie assez nouvelle », a-t-il expliqué.

Le représentant du Groupe Canal+  Seydi Tall, a souligné que Canal + est une agence de télécommunication qui mène beaucoup d’activités dans le domaine de l’audiovisuel et recherche des contenus professionnels. Pour lui,  Canal+ croit au développement durable et en la diversité culturelle incluant la musique. C’est pourquoi, poursuivit-il, Canal +est venu voir et échanger avec les participants.

« Nous pensons que c’est quelque chose d’intéressant en termes d’échanges culturelles et d’aventure humaine mais également en termes de perception du continent. C’est la raison pour laquelle, nous avons  pris contact avec Vivendi pour mettre en place ce projet. Nous allons continuer à le faire, car nous croyons qu’un pays ne se développe pas sans la formation des hommes ».

Il a ensuite encouragé et félicité les techniciens avant de les rassurer que l’accompagnement du groupe Canal+ ne fera pas défaut.

L’artiste Arouna Coulibaly dit ‘’Ben Zabo’’a, au nom de tous les ingénieurs, mis l’accent sur l’importance de la formation qui, selon lui n’était pas une formation. « Quand j’étais assistant dans ce studio, j’ai vu nos grands artistes tels que Oumou Sangaré, Bassékou Kouyaté, Salif  Keita et autres payer des ingénieurs étrangers pour leurs enregistrements. Pourquoi, parce qu’il n’y avait pas d’ingénieurs  maliens qualifiés. Ce dont ils avaient besoins. Nous n’étions pas en mesure de le faire.

Donc s’il y a une telle formation qui nous met au même niveau, ce n’est pas donc une formation, mais une école », s’est-il réjoui. A noter que Vivendi est une agence multinationale française spécialisée dans la communication et le divertissement et appartient à l’indice CAC 40. Ses activités sont axées autour du groupe Universel Music Group et le groupe Canal+.

 Bintou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *