Safo et Ouezzindougou : Deux brigades de gendarmerie inaugurées

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général de brigade Salif Traoré, a inauguré le 9 février dernier deux nouvelles brigades de gendarmerie à Safo et Ouezzindougou.

L’inauguration de ces infrastructures financées par le budget spécial d’investissement grâce à l’engagement et la détermination du Ministre Salif Traoré s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de réorganisation de la carte sécuritaire initié par le Directeur général de la gendarmerie, Colonel major, Satigui dit Moro Sidibé. Désormais, il n’est plus question pour les habitants de Safo, Dialakorodji, Ouezzindougou, des localités situées à la périphérie de la capitale de parcourir des kilomètres pour accéder aux services de la gendarmerie.  Ces infrastructures répondent à une volonté ferme et une vision claire du responsable de la gendarmerie qui s’attèle à l’exécution des missions assignées à son département de tutelle conformément aux instructions du Président de la République et du Premier ministre. Selon le Ministre, il s’agit de corriger un vide sécuritaire dans ces deux communes. Il est prévu la construction de 36 nouvelles brigades de gendarmerie à travers le territoire national. Bientôt, la brigade de Sénou sera inaugurée par les plus hautes autorités. Des nouveaux escadrons de gendarmerie ont été créés pour le maintien d’ordre. Des réformes majeures ont vu le jour au sein de la gendarmerie avec des pelotons de surveillance, des forces d’actions rapides, des forces spéciales dont les éléments ont été formés dans le cadre de la coopération entre le Mali et les Etats-Unis d’Amérique. Ces différentes réformes et actions visent à rapprocher les forces de sécurité des populations.

CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *