Site de la Zone industrielle de Mopti : Le DG de l’AZI dévoile les caractéristiques du projet d’Aménagement

L’Agence pour l’aménagement et la gestion des zones industrielles du Mali (AZI-SA) est l’organe d’exécution des projets d’aménagement des sites industriels  sur l’ensemble du territoire malien. Après Dialakorobougou, Ségou, Kayes  et Koulikoro, elle  s’apprête  à aménager  la zone industrielle de Mopti. A cet effet, le samedi 03 février, le Ministre du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, en compagnie  du  DG  de l’AZI, Abdoulaye Balogo Maïga  et une forte délégation, s’est  rendu sur le site. Les forces vives de la région de Mopti y étaient présentes. Le  DG de l’AZI a profité de l’occasion  pour  leur  dévoiler les caractéristiques du  projet.

L’AZI-SA a été créée le 23 juin 1999 en vue d’aider le Mali à rattraper  son retard en développement industriel. L’Agence regroupe en son sein plusieurs actionnaires. L’Etat malien possède 40%, les Collectivités Territoriales, 20%, le Patronat, 15%, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, 15% et l’Ordre des Ingénieurs Conseils, 5%.

La principale mission  de l’AZI Mali est la mise en valeur des zones à forte potentialité productive par l’aménagement et l’installation des commodités de travail pour les acteurs du secteur. A cet effet, l’Agence s’occupe entre autres, de l’identification, de la délimitation et du bornage des terrains à vocation industrielle dans différentes localités du Mali. Mais aussi de l’aménagement et de la réhabilitation des zones industrielles pour le compte de l’Etat et des collectivités territoriales décentralisées.

S’y ajoutent la construction des bâtiments pour des industriels, l’aménagement et la gestion d’espaces et d’équipements marchands pour artisans, petits métiers, etc. Ainsi, l’AZI-SA prévoit  en 2018,  l’aménagement d’un premier lot de treize (13) sites prioritaires repartis à Dialakorobougou, Ségou, Kayes, Sanankoroba, Sikasso, Mopti, Koutiala, Fana, Ouéléssébougou, Mandé, Gao et Tombouctou.  D’où l’importance de  cette mission de prospection et d’information du Ministre du Développement Industriel et du DG de l’AZI-SA dans la 5ème région pour dévoiler aux forces vives les caractéristiques du projet.

D’une superficie de 300 ha (TF 4562), le site  de l’AZI de Mopti est situé sur la route de Bamako-Sévaré dans la commune rurale de Sio, cercle de Mopti, entre les villages de Perimpé  et Orgnon. Le projet doit réaliser les travaux d’aménagement portant sur la voirie, l’assainissement, l’électrification, l’adduction d’eau et le réseau téléphonique. La zone industrielle de Mopti, d’un coût  total de réalisation estimé à 16 milliards FCFA, sera répartie entre les secteurs  des Entrepôts, des Grandes industries, des ME-MPI, du Commerce et Services et de l’Habitat.

Il est à espérer que la création d’une zone industrielle à Mopti accéléra considérablement l’essor économique et social de la région. Avec sa réalisation,  l’industrie agro-alimentaire en 5ème région  va  incontestablement permettre d’accroître la  production sylvo-pastorale. Jusque-là, l’essentiel des unités industrielles sont basées à Bamako. Raison pour laquelle, le DG de l’AZI-SA estime que la réalisation de la zone  industrielle de Mopti va marquer  le début de la décentralisation industrielle au Mali.

Toutefois, avertit Abdoulaye Balogo  Maïga, les instructions  qui lui sont données par le ministre pour  traduire cet important projet  en  réalisation (en actes concrets), ne seront possibles  sans l’engagement des parties prenantes (opérateurs économiques) à leur présenter  des projets industriels viables et bien structurés. Une condition sine qua none  à remplir, pour l’obtention de parcelles bien viabilisées à l’AZI-Mopti.

Lesquelles ne pourront  faire l’objet d’une quelconque spéculation. Pour cela, le Directeur de l’AZI-SA  insiste sur l’implication  inclusive des futurs bénéficiaires dès les premiers instants pour  permettre une maîtrise globale et une transparence dans la  gestion des ouvrages. Les entreprises industrielles seront encadrées dans leur établissement.

Gaoussou M Traoré envoyé spécial à Mopti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *