Soumeylou Boubèye Maiga, Président de l’ASMA : « Quand je soutenais IBK, il ne savait pas qu’il allait gagner »

Le parti ASMA CFP a fait son entrée politique en commune I du district de Bamako, le samedi 10 février dernier. Un événement politique qui a enregistré la présence du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, non moins président de cette formation politique.
La rentrée politique du parti a été une occasion pour le Premier ministre de réaffirmer son soutien au Président Ibrahim Boubacar Keita pour les élections présidentielles à venir. Selon le président du parti ASMA, le Mali connait des difficultés dans son ensemble qui ne seront pas un prétexte pour lui et ses camarades pour changer de position. « Les difficultés ne vont pas nous faire changer de position », a déclaré Soumeylou Boubèye Maiga.
Pour lui, il s’agit de travailler pour apporter des solutions aux difficultés du pays. « Notre devoir est d’apporter des solutions. Nous sommes condamnés à réussir et nous allons réussir », a-t-il souligné. Défendre le Mali, dit-il, c’est ce qui fonde les idéaux de l’ASMA. Soumeylou Boubèye Maïga a édifié l’assistance sur son soutien au Président IBK. « Quand je soutenais IBK en 2013, lui-même ne savait pas qu’il allait gagner …. Il s’agissait de défendre le Mali. Frankaly Kéïta, l’ancien ministre est témoin…Nous avons sillonné des localités ensemble », a précisé le Premier ministre Maiga.
Concernant le parti ASMA, Soumeylou Boubèye Maïga s’est montré comblé de l’arrivée des nouveaux adhérents. Dans l’ASMA, a-t-il déclaré, il n’y a pas de nouveaux et d’anciens, c’est la cohésion au sein du parti. Il a remercié les militants de la commune I pour leur grande mobilisation à l’occasion de cette rentrée politique.
En prenant la parole, Diakaridia Sangaré, secrétaire général de la formation politique en commune I du district de Bamako, a promis la victoire au président IBK en 2018 dans sa commune. « C’est pour vous dire aussi que nous vous faisons la promesse ferme de faire gagner le président IBK en commune I lors des présidentielles prochaines », a-t-il déclaré. Pour ce jeune leader politique, les défis sont grands et nombreux. « Nous savons la situation du pays délicate et complexe, mais nous avons la conviction que vous serez à la hauteur de l’espoir placé en vous pour mener à bien le processus de paix et organiser de façon efficace les élections », a ajouté Diakaridia Sangaré. Ensuite, il a rassuré le premier ministre de sa présence à ses côtés à chaque étape de sa mission.
Pour le porte-parole des nouveaux adhérents, Amidou Diallo, l’ASMA est le choix de la conviction. «Nous travaillerons pour mieux implanter le parti ». Avant, le maire de la commune I et le coordinateur du chef de village ont souhaité la bienvenue au Premier ministre et à sa délégation.
Modibo L. Fofana
Source: Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *