10è session du Conseil d’Administration de l’ODHD/LCP : Des études de qualité pour éclairer les décideurs et les partenaires techniques et financiers

Le Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hammadoun Konaté, a présidé le 30 décembre 2016, les travaux de la 10ème session du Conseil d’Administration de l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte contre la Pauvreté (ODHP/LCP).Projet 001
Les administrateurs ont examiné respectivement, au cours de cette 10ème session du conseil d’administration de l’ODHD/LCP, le procès verbal et l’état de mise en œuvre des recommandations de la 9ème session, le rapport d’activités et d’exécution financière de janvier à septembre 2016. Selon le ministre Hammadoun Konaté, le Gouvernement du Mali en partenariat avec le PNUD, a mis en place le Programme d’Appui à la Gouvernance et à la Résilience Economique pour la Réduction de la Pauvreté (PAGER).
« Ce programme a permis non seulement de fédérer l’ensemble des interventions autour du cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté (CSCRP) devenu Cadre stratégique pour la relance économique et le Développement Durable (CREDD 2016-2018) en un seul groupe, mais également de rationnaliser la gestion des ressources qui sont de plus en plus rares ». De l’avis du ministre Hammadoun Konaté, les résultats forts appréciables obtenus dans le domaine du développement humain durable grâce à l’appui du PNUD sont incontestablement significatifs. « Les objectifs de développement humain durable et de lutte contre la pauvreté constituent un volet important dans l’élaboration et la mise en œuvre des différents documents de stratégie de réduction de la pauvreté dont le plus récent s’intitule : Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable 2016-2018 », a-t-il fait savoir. En jetant un regard sur l’état du Développement Humain Durable et de lutte contre la pauvreté en lien avec le contexte politique et socioéconomique du Mali, Hammadoun Konaté a tiré un certain nombre d’enseignements. Il s’agit essentiellement de la problématique des questions de migration en lien avec le développement humain et la lutte contre la pauvreté ; la nécessité de promouvoir les énergies renouvelables au Mali en lien avec le Développement Humain Durable avec des analyses pointues et rigoureuses ; la nécessité de l’extension et du développement de la protection sociale, notamment les analyses relatives au Développement de la Couverture Maladie Universelle au Mali ; la connaissance approfondie de l’état de la pauvreté dans tous ses aspects au Mali. « Ces différents constats interpellent l’ODHD/LCP, les organisations de la société civile et l’ensemble des Partenaires Techniques et Financiers ». Selon lui, il revient à l’Observatoire de trouver des solutions efficaces à travers des analyses approfondies de ses différentes thématiques afin de promouvoir un développement humain pour toutes les couches de la population malienne.
A la date du 30 septembre 2016, l’ODHD sous le leadership de son Directeur général, Zoumana B. Fofana, a mené une série d’activités. L’Observatoire a participé activement aux travaux de la revue 2015 du CSCRP 2012-2017. Il a finalisé et validé le CREDD 2016-2018 sans oublier l’élaboration du rapport provisoire sur la priorisation des ODD au Mali. Le rapport national sur le développement humain durable dont le thème est « Migration, développement humain et lutte contre la pauvreté au Mali » est disponible depuis septembre 2016. Deux rapports thématiques « Développement industriel, émergence et réduction de la pauvreté au Mali » et « Développement de la Couverture Maladie universelle au Mali : forces, contraintes, enjeux et perspectives » ont été élaborés et diffusés. Il a été signé deux conventions de partenariat avec l’ONG Internationale Néerlandaise Wetland et l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako. Il a été procédé au démarrage des travaux de réalisation de l’étude portant sur « Energies renouvelables et développement socio-économique et culturel au Mali ».
Chiaka Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *