14 griefs dans la corbeille!

Il s’agit de l’application intégrale et immédiate de la Convention collective des Banques, Assurances et Etablissements financiers 2018 ; la validation du projet immobilier des travailleurs ; l’annulation de la note n°0001/DG-BCI/004-2020 du 24 avril 2020 et sa conformité à la convention collective des banques relative à l’intérim des chefs d’agence, la régularisation des primes, sans les avantages en nature qui ne sont pas dus ; l’attribution du statut d’assistant de chef d’agence aux chargés de clientèle des agences de Bamako qui en assurent déjà la fonction ;  l’application de l’accord d’établissement ; la révision des conditions de prêts au personnel ; l’attribution des postes non occupés au personnel ; la formation professionnelle (ouverture à la formation à l’ITB et ANPE) ; la mise en place de la commission paritaire et la régularisation du reclassement en fonction des diplômes présentés à l’embauche ; le traitement équitable des CDD avec les CDI (inscription à l’assurance maladie) ; l’audit général des ressources humaines par un cabinet externe  désigné par le comité syndical ; la mise en place d’un plan de carrière pour le personnel ; l’adhésion à la CRRAE-UEMOA et, enfin, l’intégration de Monsieur Samaké Sory Ibrahim en CDI suite au renouvellement à 5 reprises consécutives de son contrat de travail depuis le 1er octobre 2015 en plus des évaluations de ses supérieurs hiérarchiques.

C.Doumbia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *