3ème Assemblée Générale du Forum des OSC : Bakary Doumbia prend les commandes

La 3ème assemblée générale du Forum des Organisations de la Société Civile (FOSC) s’est tenue les 26 et 27 août 2016 à la Maison du Partenariat sous la houlette de Mamoutou Diabaté, Président sortant. A l’issue des travaux, un nouveau bureau de 7 membres a été mis en place et dirigé par Bakary Doumbia pour un mandat de 3 ans.
OSC 01
A la cérémonie d’ouverture, le Président sortant, Mamoutou Diabaté, a indiqué que son mandat s’est déroulé dans une période très mouvementée, marquée par la gestion de la crise politico-sécuritaire. Il s’agit, selon lui, du retour à l’ordre constitutionnel, de la signature de l’accord préliminaire de Ouagadougou, de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger et de l’organisation des élections présidentielles et législatives.
Le Président sortant a également rappelé que le Forum des OSC a fortement contribué à la recherche et à la consolidation de la paix sur l’étendue du territoire national, à l’instauration et au renforcement du vivre ensemble. Parmi les actions menées par le bureau sortant, il y a entre autres, la contribution à l’amélioration du projet de feuille de route de la Transition politique du Gouvernement en janvier 2013 ; la participation à toutes les rencontres de suivi des engagements pris à Bruxelles ; l’accompagnement technique et financier de plus de 80 organisations de niveau 2 pour soutenir les déplacés et même celles qui sont restées sur place dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la sécurité alimentaire, de l’eau, de l’hygiène/assainissement et du relèvement du niveau économique des femmes.
« S’agissant de l’accord pour la paix issu du processus d’Alger, le Forum des OSC a pris acte de sa signature, le 15 mai 2015 et de son parachèvement le 20 juin 2015. Bien que son processus de négociation n’ait pas été inclusif à hauteur de souhait, le FOSC a salué l’engagement des parties prenantes pour l’affirmation du respect de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale, de la souveraineté de l’Etat ainsi que de sa forme républicaine et de son caractère laïc », a-t-il ajouté.

Le gouvernement vivement interpellé
Au regard des événements récents, tels que l’attaque de Nampala, le 20 juillet 2016, les affrontements entre les groupes armés à Kidal le 21 juillet 2016, le braquage le 23 juillet 2016 entre Gossi et Gao ; l’assassinat d’un officier des FAMAs à Tombouctou, le 31 juillet 2016 et l’affrontement entre les FAMAs et les éléments radicaux dans la zone de Kéra (cercle de Tenenkou), le 07 et 08 août 2016, le Forum des OSC invite le gouvernement à prendre des mesures urgentes en vue d’assurer la sécurité des populations et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national. Il exige également le désarmement et le cantonnement des groupes armés tout en procédant au redéploiement rapide des FAMAs sur tout le territoire national.
Après son élection, le désormais président Forum des OSC, Bakary Doumbia a promis de travailler avec chacune des organisations de la société civile. Selon lui, les défis à relever sont énormes. Il s’agit non seulement, de renforcer la confiance entre le forum et ses structures affiées, les citoyens et l’Etat, mais aussi de renforcer les activités du forum tout en mobilisant des ressources financières nécessaires. « Pour ce faire, nous aurons besoin de tous les anciens Présidents et toutes les personnes ressources », a-t-il déclaré.
Le représentant du Ministre de l’Administration Territoriale, Drissa Malick Sangaré, a salué le rôle du Forum pour la résolution de la crise et la recherche de la paix dans notre pays. Après avoir exhorté le nouveau bureau à continuer dans la même dynamique, Drissa Malick Sangaré a réitéré l’accompagnement de son département auprès des OSC pour l’atteinte de leurs objectifs.
Ousmane Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *