3ème édition Grand Prix du Pr Dioncounda Traoré : La course reportée à cause des défaillances sécuritaires

Initialement bien commencée sous le regard vigilant d’Amadou Togola, président de la Fédération malienne de cyclisme, la 3ème édition du grand prix du Pr Diouncounda Traoré a été finalement annulée pour défaillance sécuritaire.

Le départ fut donné devant la tribune de la Bourse de travail en présence du parrain, Pr Dioncounda Traoré, du représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports d’un parterre d’amoureux du vélo le samedi 12 décembre 2020. La fête était belle, mais, la défaillance de l’organisation sécuritaire par la police nationale l’a compromise.

Mettant en compétition 61 coureurs aguerris du Mali et du Burkina Faso, cette 3ème édition du grand prix du Pr Dioncounda Traoré était organisée par la Fédération Malienne de Cyclisme sous les règlements de l’Union Cyclistes Internationale (UCI). La course s’est finalement mal terminée. A seulement 100 mètres de l’arrivée, les cyclistes ont été tous freinés dans leurs élans par le trafic des usagers de la route devant les policiers commis pour la sécurité de cette course.

Cette course était ouverte aux coureurs âgés de 18 ans et plus sur une distance de 116 kms 600 selon le trajet dont Bamako-Siby aller-retour pour une distance de 90 kms, 10 tours du Boulevard de l’indépendance soit 21 kms et une montée à Koulouba par le jardin zoologique jusqu’au niveau du camp des bérets rouges en aller-retour pour terminer au point de départ : le Boulevard de l’indépendance.

Trois sprints intermédiaires ou points chauds agrémentaient cette course, dont le premier fut remporté à Siby par Yaya Diallo, le triple champion du Mali en titre. Les deux autres furent respectivement dominés par Benjamin Ouédraogo du Burkina Faso et Daouda Djiré. Ils ont une récompense de 10.000 FCFA chacun.

Le retour de Koulouba qui correspondait l’arrivée finale fut interrompu par le trafic dû au laxisme de l’organisation. Face à cet incident, Abdoul Karim Koné, commissaire des courses a indiqué que la course sera reportée conformément aux textes du règlement en vigueur.

« Ce qui doit arriver arrivera. Ce n’est le souhait de personne mais c’est la sécurité qui a failli, le trafic l’a débordée. Après avoir demandé l’avis des experts et des anciens cyclistes, nous avons décidé de reporter la course à une date ultérieure » a révélé Amadou Togola, président de la FMC.

Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *