Douane : Qu’en est-il de l’arrêt des comptes à la fin de chaque mois ?

C’est un mystère dans le milieu des soldats de l’économie, grand pourvoyeur des caisses de l’Etat. Comment calcule-t-on les recettes douanières du mois ? Les recettes douanières mensuelles reflètent-elles les entrées du mois ? Difficile d’y répondre, car à notre passage à la caisse le 10 octobre dernier aux environs de 11 heures, les comptes étaient toujours ouverts aux versements au compte du mois de septembre. Ce qui indique littéralement que l’encaissement pour le compte de ce mois continuait de plus belle. Alors question, quand prend fin le mois pour le calcul de la recette mensuelle des douanes ? En tout cas, selon une source bien introduite, un grand mystère entoure cette affaire de fin de mois. D’ores et déjà, on annonce un trou de deux milliards dans les recettes douanières de septembre.
Affaire à suivre

Excès de vitesse des bus sur le tronçon Bamako-Ségou : la population de Fana menace…
Exaspération, indignation et colère sont les sentiments des populations riveraines de la RN6. L’excès de vitesse continue de tuer. A Fana, les populations viennent de décider de prendre leur destin en main.
Comme nous l’avions signalé dans une de nos éditions précédentes, les localités situées sur l’axe Bamako-Ségou enregistrent de plus en plus de cas d’accidents avec mort d’homme. Les raisons sont imputables à l’excès de vitesse des conducteurs. De sources bien informées, les populations ont décidé de se rendre justice elles-mêmes en cas d’accident provoqué par l’excès de vitesse. Fana n’est pas le seul dans cette prise de position drastique. A Tingolé, un village situé sur le même tronçon, les populations en colère ont brûlé un bus qui venait de faucher à mort un habitant de la localité. Les autorités sont donc interpellées à prendre des mesures nécessaires aux entrées et aux sorties des localités traversées par la RN6, ‘’la route tueuse’’.

Bamako-Kayes : un accident d’un cas de Sonef fait trois morts !
Selon Kayesinfo, un accident d’un bus de la compagnie SONEF sur l’axe Bamako-Kayes, a fait hier, mercredi 12 octobre 2016, trois morts et 25 blessés, admis à l’hôpital Alphousseyni Dao de Kayes. Selon les passagers « l’excès de vitesse est à la cause de cet accident » à 70 km de Kayes.

Bamako-Ségou : six morts !
Une collusion entre un car de la compagnie Dicko Transport et un véhicule 4X4, aux environs de Konobougou sur la route de Ségou, a fait six morts dont le jeune Fadel Haïdara, beau fils du ministre de l’agriculture. Selon des témoins, le choc a été très violent.
Brèves rassemblées par Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *