Développement communal au Mali : Les œuvres salutaires d’un élu de proximité

Le Chef du Centre secondaire d’Etat civil de Hamdallaye, Adama Berété, s’est particulièrement distingué depuis des années par ses réalisations en faveur des populations. Amélioration du cadre de vie et de travail des agents du Centre, construction de latrines, de puits, remise d’équipements sportifs, installation de lampadaires scolaires, etc. La liste des œuvres utiles de cet élu de proximité qui aime donner sans recevoir n’est pas exhaustive. Toutes ces réalisations ont été financées par l’intéressé lui-même. Les bénéficiaires que nous avons interrogés apprécient à leur juste valeur les multiples réalisations d’Adama Berété qui n’a pas attendu d’être à un haut niveau de responsabilité pour engager des actions concrètes en faveur des communautés locales. commune-v-003
Le signe le plus visible de l’engagement de ce cadre émérite du parti Yèlèma ‘’Le Changement’’, à redonner un nouveau visage à la commune IV du district de Bamako est la rénovation du Centre secondaire d’état civil où il officie depuis quelques années. Ici, les usagers ont rapidement perçu le changement apporté. Un petit tour nous a permis de constater que l’ensemble du carrelage du plancher des bâtiments administratifs, les toilettes internes, les deux latrines extérieures et leur puisards, le logement du gardien ainsi que la climatisation de la salle de célébration de mariage et le bureau du Chef d’Etat civil, ont été entièrement rénovés par Monsieur Bérété sur fonds propres. Un puisard a été construit au profit des usagers du marché d’Hamdallaye jouxtant le Centre d’Etat civil. L’élu proche des citoyens ne s’est pas limité à cela.

Des latrines et des logements construits dans des écoles
Le Chef du centre secondaire d’Etat civil d’Hamdallaye a aussi beaucoup aidé les groupes scolaires du quartier. Ils sont au nombre de trois grands établissements scolaires à bénéficier de ses largesses. Il s’agit des groupes scolaires Sory Diakité, Hamdallaye marché et Bouragué Sangaré.
Au Groupe scolaire Sory Diakité, le Directeur Garan Coulibaly nous a fait l’inventaire des réalisations de M. Berété au cours d’une visite guidée. «M. Adama Berété a construit par ses propres moyens pour le personnel enseignant, une toilette et un puisard pour l’établissement. L’ensemble des latrines que compte mon Groupe scolaire a été entièrement réhabilité par Adama Berété. Mais aussi, il faut le signaler, tout l’entretien lui revient personnellement. C’est M. Berété qui a autorisé et construit les ralentisseurs routiers devant mon école afin de préserver la vie du personnel enseignant, des élèves et des fidèles de la 1ère mosquée d’Hamdallaye des accidents de la route ».

Des éclairages, des puisards et des ponts construits et réhabilités
Très enthousiaste et heureux, Garan Coulibaly a rappelé que c’est Adama Berété qui a offert à l’établissement son seul jeu de maillots sportifs. « C’est son lobbying qui a permis d’acquérir des ordinateurs pour le personnel enseignant », ajoute le premier responsable du groupe scolaire Sory Diakité. Il a remercié le Chef du centre secondaire d’état civil pour avoir gracieusement pris en charge, jusqu’à l’arrivée d’Ozone-Mali, l’évacuation des ordures de son établissement scolaire.
À l’école d’Hamdallaye marché, les traces de notre brave élu local sont très visibles avec la construction de quatre (4) latrines et d’un puisard. Adama Berété a personnellement construit le logement du gardien, cinq (5) latrines et un puisard à l’école Bouragué Sangaré.
Une vingtaine de poteaux d’éclairage public a été financé par Adama Berété dans les rues d’Hamdallaye. Entre autres, on peut noter ceux de l’intérieur de la place publique de l’ancienne PMI, sur la Rue 39, à Lazaret Hamdallaye et celui qui se trouve sur la façade sud du Centre d’Etat civil. Le pont situé à côté de l’école Tambaoura a été construit sur les ressources personnelles de l’officier d’Etat civil d’Hamdallaye. Quatre (4) ponts ont été réhabilités par ces mêmes moyens. Ce sont, le pont du rond-point de Ouolofobougou, le pont en face de la mosquée Kalafo, celui de la mosquée Aboubacar Sidick d’Hamdallaye.

Des rues déblayées, des ordures évacuées et des associations féminines assistées
Une quarantaine de puisards, à travers les rues d’Hamdallaye, a été construite. Ce sont, entre autres, la rue de la mairie d’Hamdallaye, la rue qui passe devant le domicile du Chef de quartier, deux rues à Lazaret Hamdallaye, la rue en face de l’école Tambaoura, une rue à côté de la mosquée Kalafo (2ème mosquée d’Hamdallaye), une route à Lassa. « Ce Monsieur est vraiment un vagabond de la charité. Il dépense pour les autres, sans se poser de questions », nous a laissé entendre un habitant du quartier préférant garder l’anonymat, visiblement comblé par les actions de l’homme.
L’évacuation des ordures de plusieurs rues d’Hamdallaye était aussi prise en charge par Berété. Deux associations féminines, une à Djicoroni et une à Taliko, ont également reçu des marmites de la part du Chef du centre d’Etat civil d’Hamdallaye. Très disponible, Adama Berété répond à toutes les sollicitations des populations. Il parraine régulièrement les activités socio-sportives.
Gaoussou Madani Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *