Abdel Karim Konaté au Conseil National des Prix : « L’Etat a initié le décret d’entreposage afin que les produits agricoles ne périssent… »

Le Conseil National des prix (CNP) se réunit une fois par trimestre. La 3ème session ordinaire du genre a eu lieu le mardi 20 septembre dans la salle de Conférence du Ministère du Commerce. Présidée par le ministre Abdel Karim Konaté, cette session du CNP a vu la participation de tous les membres désignés. L’ordre du jour a porté principalement sur le ravitaillement et le prix des produits de première nécessité ainsi que le projet de décret fixant le tarif des loyers à usage d’habitation. D’autres questions portant notamment sur le carburant utilisé dans notre pays ont été discutées.ampe-01
D’entrée de jeu, le compte-rendu du procès-verbal de la 2ème session a été adopté par les membres du CNP à l’unanimité. Le Directeur National du Commerce et de la Concurrence, Modibo Keita a ensuite fait l’état des stocks des produits de première nécessité sur le territoire national. Il se dégage en général que le stock est suffisant avec un approvisionnement correct et un prix abordable.
Le ministre Konaté a informé que cette année, l’Etat a accepté de ne pas percevoir de TVA sur les tourteaux de coton produits par la CMDT. Cette renonciation va amoindrir le coût de fabrication des huiles produites afin de permettre au consommateur de payer moins. De même, elle va faciliter l’embouche du bétail, ce qui doit se répercuter sur le prix d’achat de la viande dans notre pays. Le président du CNP a informé que bientôt la suspension de l’exportation de tourteaux sera levée. Il a indiqué que, compte tenu de la baisse du prix de la farine presque de moitié (se vendant à 16 000 FCFA la tonne), le prix au consommateur du pain doit être de 250 FCFA.
Le ministre du commerce, au cours des échanges, a informé que « L’Etat a initié le décret d’entreposage afin que les produits agricoles ne périssent pas, faute de stockage.
Sur un tout autre registre, le président du CNP a indiqué que dans les jours à venir, un projet de loi réglementant le loyer à usage d’habitation en République du Mali sera adopté en Conseil des ministres. Il a rassuré que des mesures d’accompagnement seront créées pour une bonne application du décret. Le dernier point inscrit à l’ordre du jour a concerné les produits pétroliers. Actualité oblige, il y a eu des échanges nourris entre les membres du CNP sur la nature du carburant utilisé en République du Mali, notamment sur le carburant présumé de mauvaise qualité, vendu par certaines stations-services. Sur la question, le Directeur National du Commerce et de la Concurrence, qui a participé le même jour, quelques heures plus tôt, à la réunion spéciale de l’ONAP, a donné des apaisements. Il a rassuré que les décisions prises lors de cette réunion feront l’objet d’une publication ultérieure.
Gaoussou M Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *