Accréditation des laboratoires : AMANORM forme les cadres des laboratoires d’analyse et d’essai

Former, informer et sensibiliser les laboratoires sur l’importance et l’enjeu de l’accréditation, tel est le but d’une formation de trois jours, tenue au Ministère du Développement Industriel. Initiée par l’Agence Malienne de Normalisation et de Promotion de la Qualité (AMANORM) en partenariat avec l’Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle (INNORP), l’ouverture de l’atelier a été présidée par Mme Ag Erless Oumou Coulibaly, représentant le Ministre du Développement Industriel en présence du Directeur Général de l’AMANORM, Yaya Niafo.   Le processus d’accréditation permet entre autres d’obtenir des résultats fiables et précis, d’assurer la cohérence et l’uniformité des résultats des essais, d’avoir confiance dans la qualité des biens et services que les usagers utilisent, de satisfaire aux obligations imposées généralement en la matière par les pouvoirs publics. C’est pour permettre aux laboratoires nationaux d’analyse et d’essai de répondre à ces exigences que cet atelier de formation et de sensibilisation a été initié. A en croire la représentante du Ministre du Développement Industriel, l’accréditation détermine la compétence technique et l’intégrité des organismes offrant des services d’évaluation de la conformité tels que les essais, la certification, l’inspection et l’étalonnage sur la base de normes internationalement reconnues.  C’est pourquoi, elle a exhorté les participants à plus d’assiduité afin de renforcer davantage leurs capacités et de faciliter, le cas échéant, l’accréditation de leurs structures. Pendant trois jours (du 13 au 15 mars), M. Arous Hechmi, l’Expert international en accréditation mandaté par l’AMANORM, a échangé avec les cadres notamment les responsables qualité des laboratoires d’analyse et d’essai, sur les thématiques liées aux modalités et techniques d’implémentation d’un système approprié répondant aux exigences de la norme ISO 17025, en vue de favoriser l’accréditation des laboratoires nationaux.

A ajouter que par la voix de la représentante du ministre, le département du développement industriel s’est engagé à travers l’AMANORM à soutenir la promotion de l’accréditation en tant que pilier essentiel de l’infrastructure nationale de la qualité.

DTK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *