Affaire des élèves vétérinaires arrêtés à Kanadjiguila : Les éclairages du Procureur de la commune IV

Trois vétérinaires stagiaires avaient été arrêtés, le jeudi 9 avril 2020, à Kanadjiguila, dans une affaire supposée de vaccin d’essai contre le coronavirus sur une fillette de 7 ans.

Exfiltrés par les gendarmes de Ouezzindougou, ils ont été transférés à la Brigade territoriale de Bamako. Par la suite, l’affaire a été transmise au Procureur de la République près le Tribunal de Grande instance de la commune IV.

Selon le responsable du Parquet de la commune IV, l’état physique de la fillette est loin d’être inquiétant. Le Certificat médical fourni par les médecins pour la cause est tout à fait normal. Il est même rassurant pour le moment, précise l’homme de droit.

A en croire le Procureur, la thèse des faits n’est pas conforme à l’état physique de la fillette. Toutefois, les enquêtes sont toujours en cours au niveau du 2ème cabinet du juge d’instruction pour tirer cette affaire au clair.

Drissa Togola 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *