Affaire liste Rpm/Adp Maliba : Le tribunal de la commune I rejette la requête en annulation de l’Urd

Dans le cadre des élections municipales du 20 novembre prochain, la liste RPM/ADP attaquée par l’Union pour la République et de la Démocratie pour violation de la loi électorale, vient d’être validée par le tribunal de la commune 1 du district de Bamako.photo-timothe-01
Selon le requérant, Timothée Dacko de l’URD, la loi n’a pas été dite. En réaction, l’URD a interjeté appel ce mercredi pour l’annulation de cette liste qui viole l’article 196 de la loi électorale.
« Nous avons interjeté appel car le droit n’a pas été dit. Nous faisons confiance à notre justice qui est indépendante. Nous sommes prêts à nous battre jusqu’à la cour suprême », déclare Timothée Dacko le requérant et non moins mandataire du parti de la poignée des mains.
C’est désormais une guerre déclarée entre les deux partis dans la conquête de la mairie de la commune I du district de Bamako. Du côté du RPM, on se réjouit du rejet de la requête de l’URD. Selon un jeune militant fougueux du Rassemblement pour le Mali, l’URD a déclaré une guerre ouverte au parti présidentiel. « Nous n’allons plus nous laisser faire. Le droit est fait pour tout le monde. Inchallah, aucun parti ne peut déstabiliser le RPM en commune I du district de Bamako ». Attendons de voir !
Un feuilleton judiciaire en perspective autour de la liste RPM-ADP/Maliba.
Modibo L. Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *