Affaire Ras Bath : L’incohérence du collectif des avocats

AvocatsAu lendemain de la libération de leur client, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, les avocats de la défense ont organisé rapidement une conférence de presse pour informer les medias des conditions de sa libération. C’était une manière de couper court aux rumeurs qui circulaient sur certains sites et réseaux sociaux affirmant qu’il y a eu l’intervention du Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta et des religieux pour la libération de leur client. Au cours de cette conférence, le collectif des avocats a été clair dans sa réponse ‘’Ni IBK, ni les religieux, encore moins d’autres personnes n’ont intervenu pour la libération de notre client’’. Plus loin, ils argumentent cette affirmation avec l’indépendance de la justice. Quelques semaines après, dans une interview accordée à notre confrère ‘’L’Observateur’’, l’ainé du collectif des avocats, Me Malick Ibrahim Maïga, affirme que les religieux ont bien sûr intervenu. Ces deux langages démontrent l’incohérence des propos des avocats de Ras Bath. Quelle version le citoyen lambda doit-il retenir ?
DT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *