Agression des journalistes sportifs : L’AJSM appelle à l’union

En vue de prendre des dispositions pour mettre fin à l’agression des journalistes sportifs, l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) a tenu le mercredi 1er novembre dernier à la Maison de la Presse, une assemblée générale. C’était en présence du président de l’AJSM Oumar Baba Traoré, du président d’honneur de l’association Modibo Naman Traoré, du conseiller du président de l’AJSM Mohamed Alassane Sall et du président de la Maison de la Presse, Dramane Aliou Koné.
Après l’agression de la semaine dernière dont a été victime notre confrère Bréhima Camara dit Boura Pélé de la radio djèkafo, l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) a tenu le mercredi 1er novembre dernier à la Maison de la Presse, une assemblée générale pour que soit mis fin à l’agression des hommes de médias.
Après avoir fait la genèse de la situation concernant l’agression des journalistes sportifs à savoir Paul Fadjigui Coulibaly, Boubacar Traoré de la radio Dakan, Bakary Cissé dit Bakci de la radio Klédu, Séry Diarra et Djélika Guindo de la radio Renouveau FM, le président de l’AJSM Oumar Baba Traoré a invité les journalistes sportifs à s’unir, à s’entendre et à se donner la main. Selon lui, si de tels cas continuent à se produire, c’est parce que les journalistes eux-mêmes ne sont pas unis.
Aussi, il a demandé aux journalistes sportifs de se sentir concernés chaque fois qu’on touche à un journaliste dans le cadre de sa mission. Il a également demandé aux hommes de médias de beaucoup faire attention pour ne pas se faire piéger par les responsables sportifs qui les utilisent à des fins personnelles.
A sa suite, le président d’honneur de l’AJSM Modibo Naman Traoré a invité la presse sportive à s’unir car la presse sportive a tout le temps été responsable. Il a demandé à la presse sportive de cesser d’être manipulée pour tenir des propos qui n’arrangent pas le sport et les sportifs en général. Pour lui, la seule cause juste pour un journaliste sportif est de défendre les intérêts du sport et de tous les sportifs en général. Enfin, il a invité les journalistes sportifs à s’entendre. « Soudés, personne ne peut rien contre vous, a-t-il indiqué. Avant de promettre aux journalistes sportifs qu’ils seront protégés.
Dans leurs interventions, les hommes de médias ont dans la majorité reconnu se comporter autrement que de servir le football malien. Selon certains, la plupart des agressions des journalistes sportifs ont été commanditées par des journalistes sportifs eux-mêmes.
«Si nous sommes agressés, c’est nous-mêmes», regrettent certains qui préconisent d’adopter des comportements responsables, dignes des journalistes sportifs. Pour cela, les journalistes sportifs ont recommandé à leurs aînés de leur venir en aide à travers des formations et autres fora pour qu’il y’ait un changement de comportement.
Dans leur ambition de mettre fin à l’agression contre les journalistes sportifs, les hommes de médias ont aussi émis le souhait de parler aux présidents des supporters afin de leur soumettre leurs préoccupations.
A travers la tenue de cette assemblée générale, l’AJSM longtemps silencieuse face à la crise qui sévit dans le football malien vient de montrer une fois de plus, qu’elle est là pour la protection des journalistes sportifs.
Almihidi Touré
Source: Tjikan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *