Ambulance tricycle médicalisée : De plus en plus sollicitées

Quelques mois après son lancement, les ambulances-tricycles médicalisées, très pratiques, sont de plus en plus prisées à l’intérieur du pays. La région de Kayes est dans le peloton de tête. Après une première commande, le groupe Togola-Sa s’apprête, dans les semaines à venir, à procéder à la livraison d’une deuxième commande.

Cette initiative très encourageante contribuera à diminuer le taux de mortalité dans beaucoup de localités du pays. Dans un monde où la pauvreté gagne du terrain, les initiatives nobles pour atténuer la souffrance des populations ne manquent pas. C’est le cas de ce jeune opérateur  malien, Binafou Togola, PDG du groupe Togola-Sa, qui a mis à la disposition du Mali et de toute l’Afrique, des ambulances tricycles médicalisées. Un moyen efficace et simple de transport des malades dans les meilleures conditions hospitalières. Cette initiative a pour objectif de permettre aux localités qui ne peuvent pas s’acheter une ambulance, de transporter leurs malades dans de bonnes conditions et à moindre coût.

Une opportunité pour combler le manque criard d’ambulances dans les communes rurales et d’autres hôpitaux, mais aussi minimiser l’insuffisance d’infrastructures routières dans notre pays. « Les ambulances tricycles médicalisées vont permettre aux zones où l’accès est difficile pour un véhicule, de favoriser le transport des malades graves, mais aussi des ‘’femmes en travail’’ », commente Binafou Togola, PDG du groupe Togola-Sa.

Après son lancement, la région de Kayes semble avoir bien compris toute l’importance de cet engin, notamment en milieu rural. La livraison d’une grosse commande est prévue dans quelques jours.

Autres volets de cette innovation, c’est la création d’emploi au Mali à travers l’installation de l’usine d’assemblage de ces ambulances tricycles médicalisées au Mali. C’est une manière pour lui de jouer sa partition dans la lutte contre le chômage des jeunes.

 Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *