Après la publication d’un devoir évoquant la question de l’Azawad diffusé dans une classe de l’école Liberté A : L’ambassade de France s’excuse auprès de Bamako

La révélation de ce devoir controversé a provoqué la colère des Maliens et conforté chez beaucoup, la thèse de la manipulation de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *