Assainissement Totale Piloté par les Communautés (ATPC) : Les acteurs imprégnés des bonnes pratiques

Un atelier national de partage et d’harmonisation sur les résultats de l’Assainissement Totale Piloté par les Communautés (ATPC) et de suivi post- FDAL a réuni du 14 au 16 décembre plusieurs acteurs de l’assainissement de notre pays à l’hôtel Mandé de Bamako. Venus des services publics, privés et des organisations œuvrant dans le domaine de l’environnement, l’eau et l’assainissement, ces acteurs ont passé au peigne fin avec les partenaires, les stratégies de lutte contre la salubrité en milieu rural.
A la cérémonie d’ouverture, Alessandra Dentile de l’UNICEF a souligné que 10% de la population malienne pratiquent encore la défécation à l’air libre. « Les 60% de diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans sont causées par des problèmes d’eau, d’hygiène et d’environnement », a-t-il déclaré. Pour Yawo Douvan, Directeur pays de Care International, 2 786 villages avec une population totale de plus d’un million d’habitants ont été certifiés en 2015.
Quant à Drissa Traoré, représentant le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, selon le rapport Unicef-OMS de 2015, seulement 26% des populations rurales ont accès à l’assainissement de base. Il s’est enfin dit heureux de l’engagement des partenaires aux côtés du Mali dans le cadre de la recherche d’un environnement sain et propice pour tous.
O. Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *