Attaque du poste forestier de Sagabara à Diéma : Le ministre Housseini  Amion Guindo au chevet de ses agents

Suite à l’attaque du poste forestier de Sagabara dans le cercle de Diéma, région de Kayes, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Housseini Amion Guindo a dépêché une équipe pour constater les faits, remonter le moral des agents et prendre des dispositions pour sécuriser les postes et les agents dans tout le Baoulé.

Soucieux de l’intégrité physique de ses agents et du bon déroulement de leurs missions, le ministre Housseini Amion Guindo a sonné la grande mobilisation au sein de l’Etat-major des forestiers suite à l’attaque du poste de Sagabara dans le cercle de Diéma en début de semaine. Conduite par le tout nouveau Directeur national des Eaux et Forêts, l’Inspecteur général Ibrahim Ag Sindibla, la délégation a apporté le message du premier responsable du département aux agents et aux populations dont la solidarité a permis d’éviter un drame. En dépit des attaques répétitives contre les postes forestiers dans les alentours du Baoulé, la délégation a trouvé sur place des agents déterminés à poursuivre leurs missions malgré les difficultés et les menaces que font planer les terroristes.

Le Directeur des Eaux et Forêts a été ravi d’apprendre l’assistance héroïque apportée par les populations aux agents en difficulté face à des terroristes venus nuitamment et en surnombre. Au nom du ministre Housseini Amion Guindo, il leur a témoigné toute la reconnaissance des plus hautes autorités du pays. “Les agents sont là pour vous, c’est pourquoi je vous demande de prendre soin d’eux. Nous allons tirer tous les enseignements de cette attaque afin de prendre des dispositions pour sécuriser nos agents et nos différents postes forestiers conformément aux instructions du ministre” a souligné l’Inspecteur Général Ag Sindibla au chef de village et à sa suite.

Autre motif de satisfaction : la résistance farouche des cinq agents présents au poste au moment des faits. Cela a permis d’éviter toute perte en vie humaine au sein de l’équipe et de la population en général.

Cependant, d’importants dégâts matériels ont été enregistrés : véhicules incendiés, motos et effets personnels des agents emportés. Cette énième attaque à Diéma et Kita confirme la présence des terroristes dans le Baoulé. Il urge de mener des actions rigoureuses pour débarrasser cet important poumon de notre pays des illuminés à la solde du diable. En attendant cette opération d’envergure qui nécessite la conjugaison des efforts au niveau de plusieurs forces, le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable préconise des mesures urgentes pour sécuriser ses postes et ses agents sur toute l’étendue du territoire national.

Cellule Com MEADD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *