Attaque terroriste à Soumpi (Nianfunké) : Où sont donc passés les hélicos ?

L’armée malienne a été la cible d’une attaque terroriste dans la localité de Soumpi (cercle Nianfunké) dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 octobre. Le bilan non officiel est de deux militaires tués, plusieurs blessés et 16 camions remorques de la société SATOM brulés.

Si ce bilan est plus ou moins triste c’est dû au retard consommé dans l’acheminement des renforts. Dès le début des affrontements hier soir à 23 heures, l’alerte avait été donnée sur les réseaux sociaux. Une alerte de source militaire anonyme demandant des renforts. Mais, selon d’autres sources, ce n’est qu’à 6 Heures du matin que les renforts se sont présentés, bien entendu, après le passage des assaillants. Et pourtant ce n’est pas les moyens de déplacements pour les troupes qui manquent après l’acquisition toute récente de 4 avions par l’armée de l’air.

Dily Kane

mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *