Billet : Le défunt et le poisson sec !

Requiem pour…
Kono n’a pas compris qu’un grand journaliste de l’aventure démocratique ait reçu une médaille sur la route du…cimetière. C’était il y a quelques vieux mois déjà. Gravissime omission qui a causé un grand émoi dans les rangs des plumitifs se considérant soldats de la démocratie. C’est pourtant bien arrivé à El Soudan, là- bas chez eux ! Kono roucoule que de telles incartades n’arriveront jamais chez nous. Heureusement, car vaut mieux de donner le poisson en soupe au malade que de s’en servir pour l’éventer ! Si ce journaliste émérite, grand éditorialiste devant l’Eternel était là, serait-il nominé ? A voir !
Alors, médaillés de toutes omissions, mobilisez-vous ! Oser revendiquer, c’est oser gagner ! Ceux-là qui ont reçu des médailles à l’occasion des festivités du 22 septembre doivent dresser une liste des potentiels ‘’médaillables’’ afin de les soumettre à qui de droit. Dans le cas contraire, ces potentiels cas d’omissions devront s’autoproclamer médaillés potentiels et forts de leur nombre, de leur…plume et de leur union, se défendre. Avec bec et plume. Par une émeute au vitriol. Mais là, faut fâcher dè ! Kono Diby KONATE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *