Billet : Portés disparus : Vers des Paysans pilotes ?

Où sont donc passés nos déguerpis de Wariso, d’El Soudan ? Puisque l’occasion fait le larron, selon le fabuliste, Kono entre en session de recyclage à l’heure du bilan. Son bilan-évaluation. En roucoulant ! Pourquoi alors certains de nos déguerpis récents ne se reconvertiraient-ils pas dans d’autres domaines comme l’agriculture et l’élevage… La pisciculture étant et demeurant jusqu’à preuve du contraire la chasse gardée des nantis ! De toutes les façons au royaume d’El Soudan, qui ne connaît pas la précarité de l’emploi ?
Et pire jusqu’au sommet, qui n’est pas sur une chaise éjectable ? Elémentaire, mon cher Watson : tout le monde ! En plus, aucun suivi rigoureux n’existe et que la plupart des dossiers sensibles sont…classés sans suite. Nos pauvres déguerpis pourraient s’investir physiquement dans la culture bio, avec monopole bloqué pour 90 ans. En faisant déguerpir d’autres. Ce serait tout bénéfice. Il est clair que d’autres ne doivent pas continuer à s’asseoir en se croisant les bras et se tournant les pouces. A leur tour, ils pourraient déloger les occupants des terres ancestrales cédées à des étrangers. Mais là, faut pas fâcher dè !
Kono Diby KONATE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *