BNDA Mobile : la banque dans votre poche

 

« La Banque Nationale pour le Développement du Mali est entrée dans le monde des nouvelles banques, l’ère du numérique, pour apporter satisfaction aux clients. Chaque client a sa banque dans sa poche ». C’est en ces termes que Moussa Alassane Diallo, Président directeur général de la Banque Nationale de Développement Agricole, a introduit la conférence de presse consacrée au lancement du nouveau produit de l’institution financière appelé BNDA Mobile. Ce nouveau produit permet aux clients abonnés d’effectuer leurs opérations bancaires à partir du téléphone. C’était le lundi 20 mars 2017, au siège de la BNDA à l’ACI 2000.

L’Enquête Modulaire et Permanente auprès des Ménages (EMOP) de l’Institut National de la Statistique, (INSTAT) a fait ressortir que 84,8% de ménages au Mali possèdent le téléphone portable. Allier la téléphonie mobile aux services bancaires permettra la facilitation de l’accès à la banque aux usagers. La BNDA Mobile permet aux clients de la banque, sur leur initiative, de consulter leur solde, le relevé bancaire et d’effectuer des virements, soit en faveur d’un autre compte soit en faveur d’un autre client. Première solution mobile au Mali, la BNDA Mobile n’utilise pas les UV des opérateurs de téléphonie. Le service est accessible n’importe où (au Mali et même depuis l’extérieur) et cela, 24h sur 24h et 7 jours sur 7 jours.

Le numéro d’accès à BNDA Mobile est le 36 012 et le coût de la souscription est de 500 F CFA pour l’ensemble des produits BNDA Mobile. Les souscripteurs disposent d’un code qui leur permet d’effectuer les opérations. Les services BNDA Mobile concernent principalement un premier groupe de produits ne nécessitant pas d’intermédiaires. Il s’agit de la consultation de solde ; la consultation de mini-relevé ; les virements  entre les  comptes d’un même client, les virements  en faveur d’autres clients BNDA. Le second groupe de produits nécessitant un intermédiaire sont les dépôts d’espèces sur son compte chez un partenaire agréé ; les retraits  d’espèces sur son compte chez un partenaire agréé.

Face aux préoccupations des journalistes relatives à la sécurité du système, le Directeur commercial et marketing de la BNDA, Souleymane Waïgalo, affirme que la solution proposée est totalement sécurisée car intégrée dans l’architecture du système d’information bancaire de la BNDA. Pour les responsables de la banque, le risque zéro n’existe pas, mais ils ont tenu à rassurer que le système est différent des opérations électroniques adossées à des comptes bancaires BNDA. Le plafond des virements est fixé entre 500 000 F à un million FCFA.

Daouda T. Konaté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *