Caisse Nationale d’Assurance Maladie : Le budget 2017 se chiffre à 53 011 500 000 FCFA

La salle de conférence du Conseil National du Patronat du Mali – CNPM -a servi de cadre à la 14ème session ordinaire de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM) présidée par Sékou Dembélé, président du Conseil d’Administration. C’était le mardi 14 février dernier, en présence du Directeur de la CANAM, Luc Togo et de l’ensemble des administrateurs.

Cette 14ème session ordinaire du Conseil d’Administration était consacrée à l’examen et l’adoption du procès-verbal de la 13ème session ordinaire du Conseil d’administration, l’examen et l’adoption de l’état de mise en œuvre des recommandations de la 13ème session ordinaire, l’examen et l’adoption du programme d’activités et du projet de budget 2017 et les questions diverses.

Selon le PCA, Sékou Dembélé, le programme d’activités 2017 est axé essentiellement sur la poursuite de la mise en œuvre du système intégré d’identification biométrique de type web services, la poursuite et le renforcement des opérations d’immatriculation par l’intensification de la campagne d’enrôlement de proximité ainsi que l’observation d’une plus grande célérité dans la production des cartes, l’amélioration de l’accès aux soins à travers la mise en place d’espaces AMO dans les structures de soins au niveau régional et l’allègement du parcours des soins au sein des structures sanitaires.

A ces points, s’ajoutent également  l’amélioration de la qualité des questions et la lutte contre la fraude, la mise en place d’un dispositif de lutte contre la fraude et enfin, la réduction des délais de paiement des prestataires à travers la mise en place d’un réseau d’interconnexion entre les professionnels de la santé et les OGD et la mise en place progressive de la dématérialisation des feuilles de soin.

Selon Sékou Dembélé, le budget de la CANAM au titre de l’exercice 2017 est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 53 011 500 000 FCFA contre un budget de 42 096 295 010 FCFA en 2016, soit une hausse de 25,93%.

A noter qu’une part importante est consacrée aux dépenses techniques soit 33 741 361 284 FCFA représentant 63,65% des dépenses totales.

B.Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *