Category Archives: POLITIQUE

Entre nous : L’équation Amadou Haya Sanogo & co ?

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a promulgué, le 24 juillet 2019, la loi n°2019-042 portant entente nationale. Selon l’article 3, « les dispositions de la présente loi s’appliquent aux faits pouvant être qualifiés de crimes ou délits,

Mairie de la commune V du district de Bamako : La détérioration du climat social a causé un manque à gagner de 9 572 500FCFA

Fidèle à sa tradition, la mairie de la commune V a organisé la 5ème édition de son déjeuner de presse de restitution. C’était le samedi 3 août 2019 à l’hôtel Olympe sous la présidence du Maire, Amadou Ouattara en présence

‘’Mouillé’ dans l’affaire des hélicoptères cloués au sol : L’opposant affairiste brisera-t-il le silence ?

Dans le sulfureux dossier d’achat d’hélicoptères cloués au sol, il est grand temps, pour le respect dû aux Maliens capables d’apprécier par eux –mêmes la bonne graine de l’ivraie, que toutes les vérités soient étalées au grand jour. Car il

Entre nous : Bamako- Nouakchott : L’après Abdel Aziz…

Ce vendredi 2 août 2019, le général Mohamed Ould Abdel Aziz passe le témoin à son dauphin, un autre général, Mohamed Ould Ghazouani, à la tête de la République islamique de la Mauritanie. Une transmission de pouvoir dans une démocratie

Section III des femmes de l’ASMA-CFP : Une dynamique amazone aux commandes !

Mme Diakité Hawa Bagayoko, une dynamique amazone, a pris le 27 juillet dernier, les commandes de la section des femmes de la commune III du district de Bamako de l’ASMA-CFP. La section III des femmes de l’AMSA-CFP, la formation politique

Section UM-RDA Faso Jigi de Sikasso : Le Secrétaire général désavoué par la coordination régionale

Dans un communiqué qui nous est parvenu, la coordination régionale de Sikasso de l’UM-RDA Faso Jigi affiche sa solidarité pleine et entière au Bureau National du parti, démentant la  démission collective annoncée le 20 juillet dernier par l’ancien secrétaire général

Le Procureur en charge du Pôle économique et financier de Bamako : « La Constitution malienne porte les germes de la corruption»

L’article 95 de la Constitution du 25 février 1992 porte les germes de la corruption. C’est l’avis de Mamadou Bandiougou Diawara, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la Commune III de Bamako en charge du

Le moindre mal, Place de la République !

L’Avis N° 2018-02/C-CM du 12 octobre 2018 de la Cour constitutionnelle a prorogé de six mois le mandat de la cinquième législature. Cela avait fait l’objet de controverse dans la mesure où l’institution saisie peu avant par le Premier ministre

Entre nous : Quel gouvernement pour contrer la colère populaire ?

Dans le communiqué annonçant la démission de Soumeylou Boubèye Maiga du poste de Premier ministre, le Secrétariat général de la Présidence de la République a informé l’opinion que le Président de la République a mené de larges consultations en vue

’Nous, élus, cadres, militants et membres du Comité Exécutif sortant de l’ADP-Maliba

-Soucieux de préserver l’intérêt supérieur du parti, -rappelant que le dernier Congrès du parti s’est tenu le 8 Février 2015, -rappelant qu’en application de ses Statuts et de son Règlement Intérieur, l’ADP-Maliba doit tenir son Congrès tous les quatre (4)