https://talkasurvey.com https://arbysfeedbacksurvey.com https://chipotlefeedbackz.com https://feedkfcbacks.com https://ijacklistens.com https://lowessurveyz.com https://mybkexperiencex.com https://mycfavisites.com https://talktoihopz.com https://talktosonicz.com

POLITIQUE – Page 2 – Le Challenger

Category Archives: POLITIQUE

Partis politiques, société civile, religieux… : Les FARE proposent un dialogue inclusif refondateur

Samedi dernier 27 avril, les Fare ont organisé au CICB une conférence-débats sur la synthèse de ses rencontres avec l’ensemble des Forces vives du pays (partis politiques, société civile, religieux …). Elle était présidée par le Premier ministre Modibo Sidibé

Dr Boubou Cissé succède à Soumeylou B. Maïga : Regards croisés des états- majors et acteurs politiques !

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a choisi ce 22 avril comme Premier ministre, Dr Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des Finances du gouvernement sortant. Cette nomination a suscité de nombreuses réactions, notamment à travers les communiqués

Entre nous : La carte Boubou Cissé

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a jeté son dévolu sur Dr Boubou Cissé pour diriger l’équipe gouvernementale à la suite de la démission, dans les circonstances que l’on sait, de Soumeylou Boubèye Maïga. Le décret de nomination

L’ombre de SBM ?

«Nomination du Nouveau Premier ministre au Mali : SBM est parti mais son ombre demeure ! », titrait l’hebdomadaire « Le Jour » dans sa parution du 24 avril 2019. Selon le confrère, le Premier ministre Dr Boubou Cissé demeure

Formation du nouveau gouvernement : Dr Boubou Cissé au pas de course !

C’est une lapalissade que d’affirmer que le tout nouveau Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a un agenda débordant d’urgences. C’est au pas de course qu’il a, dans l’après-midi du mardi, rencontré les forces vives de la nation. Quelques heures seulement

Entre nous : IBK a-t-il convaincu ?

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta a, enfin, pris la parole le mardi 16 avril 2019 à travers une adresse à la nation de plus de vingt (20) minutes. Une prise de parole très attendue comme il a

Me Mamadou Ismaël Konaté : «IBK n’est plus sauvable »

Après l’adresse du Président IBK à la nation, l’ancien ministre de la Justice, Garde des sceaux, Me Mamadou Ismaël Konaté, a réagi à travers quatre petits tweets  que nous vous proposons. «L’arrogance en filigrane, avec entêtement et obstination, il va

Les internautes ont réagi

Très attendue depuis plusieurs jours, l’adresse à la nation du Chef de l’Etat a suscité moult réactions sur la toile mondiale. Nombreux ont été en effet les internautes à en commenter le contenu. Si certains se disent déçus comme exprimé

IBK s’est, enfin, adressé à ses concitoyens ! : Autopsie d’un discours

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta s’est adressé à ses concitoyens dans la nuit du mardi 16 avril 2019. Ce qu’on en retient dans l’ensemble. C’est un IBK apparemment serein qui est apparu sur le petit écran mardi

Entre nous : Non à la camisole de force !

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, continue ses audiences à Koulouba avec les forces politiques et celles de la société civile. Sans refuser d’aller répondre à l’invitation du Chef de l’Etat, le Président des Forces Alternatives pour le

Politique : Les FARE déclarent ne pas s’inscrire dans la démarche du gouvernement

A l’invitation du Président de la République, Monsieur Modibo Sidibé, Président du parti FARE, accompagné d’une délégation du Secrétariat Exécutif National, a été reçu à Koulouba, dans le cadre de la cérémonie de remise officielle de l’avant-projet de loi portant

Que dit la Constitution ?

Selon l’encyclopédie libre, « la motion de censure est le principal moyen dont dispose un Parlement pour montrer sa désapprobation envers la politique du gouvernement et le forcer à démissionner, autrement dit pour témoigner de sa défiance envers le gouvernement

Projet de motion de censure contre le gouvernement : La semaine de toutes les incertitudes !

Les organisateurs de la gigantesque marche du 5 avril attendent une réponse à leurs doléances, les députés du Rassemblement pour le Mali (RPM) veulent obliger le président de la République à renvoyer son gouvernement, l’opposition parlementaire est en embuscade pour

Soumaïla Cissé dénonce le dialogue politique en cours : «Ça ressemble plus à un jeu de ruse et de malice pour gagner du temps…»

Après avoir boycotté la rencontre entre le Président de la République et les partis politiques, l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition non moins président de l’URD, a rencontré la presse. Il était question d’édifier l’opinion nationale et internationale

Koro : une opération des Fama suscite la colère de la population

Samedi 13 avril, une opération d’un détachement des Forces de défense et de sécurité du Mali (Fama) à Koro a suscité une vive colère au sein de la population. Dans une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux, on

Le bureau national du PRVM Fasoko interpelle le président IBK : ‘’L’apaisement de l’atmosphère….vous incombe en premier ressort’’

Devant l’escalade des exactions horribles contre les populations civiles et les graves violations des droits de l’homme dans les régions du nord du Mali et du centre, des citoyens ont élevé en nombre important la voix pour attirer davantage votre

Entre nous : Les 28 ans du 26 mars !

«La « démocratie » a fini par faire pire que la dictature, surtout au niveau de la qualité des ressources humaines. Elle a injecté sur la scène politique toutes sortes de gens, parfois de véritables voyous. Les éléments les plus sains ont

Moussa Mara, exclu de la COFOP ? : «Je ne suis pas au courant»

Ses camarades déclarent ne plus vouloir de lui dans leur regroupement. Lui répond ne pas être au courant. L’une des annonces fortes de la conférence des présidents de la Coalition des Forces Patriotiques (Cofop) mercredi 20 mars à la Maison

Collectif des associations musulmanes : Marche avortée, meeting sous tension

Pour montrer leur ras-le-bol face à la crise scolaire, le Collectif des associations musulmanes, sous la houlette de Mohamed Kimbiry, a organisé un meeting sur la terrasse de la Bourse du Travail, le vendredi 22 mars dans l’après-midi. Des enseignants,

Entre nous : Un gouvernement d’union nationale est-il la solution ?

Nous le savons : c’est dans un contexte inédit, extrêmement difficile pour le Mali que le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a entamé depuis quelques semaines, des discussions informelles avec plusieurs responsables de partis politiques et de la

Commune V : Le ciel tombe sur la tête du maire Ouattara !

La session extraordinaire du lundi dernier s’est littéralement terminée par un triste  constat d’échec. Trente-huit (38) conseillers ont déposé une pétition, auprès du Gouverneur du district, demandant sa suspension pour fautes lourdes et graves. Il lui est particulièrement reproché d’avoir

Entre nous : La duplicité de la France mise à nu

«La France a donné Kidal aux séparatistes». En s’exprimant ainsi sur les antennes de RFI à l’aune de la publication de son ouvrage « Le Grand livre de l’Afrique », Nicolas Normand, ancien ambassadeur de France au Mali, jette un

Modibo Sidibé au siège de l’ADEMA : «L’Etat a un déficit de légitimité»

Le Président des Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE), Modibo Sidibé, était en visite le 14 mars dernier au siège de l’ADEMA-PASJ où il a été reçu par Tiémoko Sangaré en présence de plusieurs membres du comité exécutif. 

Comment mettre fin à la crise multidimensionnelle du Mali : Les pistes de réflexion de la CODEM

Soucieux comme tout le peuple malien de la tournure des évènements dans presque tous les domaines (sécuritaire, politique, institutionnel, social…), le parti Convergence pour le Développement du Mali (CODEM), après moult réflexions, fait les propositions suivantes en vue de décanter

Entre nous : Nul ne se sauvera seul !

Les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 observent depuis le 11 mars une grève de 15 jours. Cet énième arrêt de travail, depuis l’ouverture des classes en octobre 2018, perturbe le déroulement normal des cours. Même les établissements

Une bombe sous nos pieds !

Attention, attention, attention ! Avec les extravagances, impensables surtout dans le contexte actuel au Mali et de surcroit de la part de barons de la République, les grèves des enseignants, élèves et étudiants, les affrontements intercommunautaires, le casse-tête des déplacés

Entre nous : IBK bonus pater familias !

Une fois n’est pas coutume. Nous optons cette fois-ci de nous adresser à notre cher président dans un style qu’il affectionne, en recourant à ce latinisme d’usage courant du reste dans les milieux juridiques. Il est, ès- qualités ‘’le bon

Renforcement de la Gouvernance au Mali : La COCEM pour la centralisation indépendante des opérations de vote

La Coalition pour l’Observation Citoyenne des Elections au Mali (COCEM) a rendu public son rapport final de l’observation de l’élection présidentielle de 2018 au Mali. C’était au cours d’une conférence de presse animée par sa présidente, Sylla Fatoumata Dicko, en

Marches et sit-in en commune V : Qui tire les ficelles ?

Depuis deux semaines, les marches et sit-incontre le maire de la commune V, Amadou Ouattara, se suivent et se ressemblent. Loin de faiblir, ces mouvements s’amplifient malgré les précisions qu’il a dû fournir à la faveur d’une conférence de presse

L’honorable Soumaïla Cissé, après sa rencontre avec le Président IBK : « La semaine prochaine va confirmer ou infirmer la décrispation »

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a eu un tête-tête le mardi 26 février, au Palais de Koulouba avec le chef de file de l’opposition, non moins candidat malheureux à la présidentielle de 2018, Soumaïla Cissé.  Après son

Situation insurrectionnelle en Commune V : Le maire Amadou Ouattara dénonce la cabale !

Au cours d’un point de presse qu’il animé le jeudi 21 février dans la salle de délibération de la mairie, le maire Amadou Ouattara a déclaré que les nombreuses manifestations en cours dans sa commune ne sont qu’une cabale orchestrée

Entre nous : Place aux grandes manœuvres !

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a passé le 14 février dernier un appel téléphonique au Chef de file de l’opposition politique, Soumaïla Cissé. Depuis la fin de la présidentielle de juillet et août 2018, Soumaïla Cissé et

Tiébilé Dramé, président du PARENA face à la presse : « Sans une bonne gouvernance, il est illusoire de stabiliser le Mali»

Dans le but d’édifier l’opinion nationale et internationale sur la situation sécuritaire au centre et la crise financière qui prévaut au Mali, Tièbilé Dramé a rencontré la presse. Il a accusé le régime d’être à l’origine de la poisse des

IBK a appelé Soumaïla Cissé… : Le temps des interrogations !

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a passé le 14 février dernier, un coup de fil à son challenger et Chef de file de l’opposition politique, Soumaïla Cissé. Si ce dernier ne s’est pas encore prononcé, le locataire

https://talkasurvey.com https://arbysfeedbacksurvey.com https://chipotlefeedbackz.com https://feedkfcbacks.com https://ijacklistens.com https://lowessurveyz.com https://mybkexperiencex.com https://mycfavisites.com https://talktoihopz.com https://talktosonicz.com