Category Archives: POLITIQUE

Choguel Kokalla Maïga du M5-RFP : «Nous ne céderons jamais aux intimidations»

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a animé un point de presse le 7 août 2020 au siège de la CMAS. Le porte-parole du M5-RFP, Choguel Kokalla Maïga, a lu une déclaration liminaire sur le rassemblement populaire et la généralisation de la désobéissance civile. Selon lui, les actions menées dans

Crise sociopolitique : De magistrats pour étouffer la contestation ?

Après la répression aveugle et sanglante, le président Ibrahim Boubacar Kéïta semble opter pour la voie de la justice pour étouffer le mouvement de contestation qui ébranle son pouvoir. A Kayes, trois militants du M5-RFP – Abdoulaye Keita, Maïmouna Gadjigo et Ali Dougnon – ont été placés sous mandat de dépôt suite à une altercation

SITUATION POLITIQUE AU MALI : Le cas IBK

Posons le vrai débat sur la légalité notamment le cas du Président de la République. En cette période confuse de la vie politique malienne, chacun pense être le détenteur exclusif de la vérité. Pour s’en rendre compte, il suffit juste de faire un tour dans un grin ou un lieu de regroupement de jeunes, vieilles

Notre coup de cœur ! : Un patriote nommé Djiguiba Keita dit PPR*

Acteur politique courageux, cohérent et sincère (la plus belle arme en politique dit-on), PPR aura été, pendant de nombreuses années, au cœur de toutes les luttes patriotiques et démocratiques de notre pays. La regrettable crise politico-sociale que nous vivons depuis quelques jours devrait être (normalement) un grand moment de dialogue, d’échanges et de débats féconds,

Lettre ouverte à Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali : L’Appel des intellectuels maliens Monsieur le Président,

Cela fait plusieurs mois que le contexte politique national se trouve bouleversé par une crise retentissante entre les acteurs politiques maliens à l’origine des foyers de tensions qui n’ont de cesse de s’embraser et de s’étendre. Les causes probables de cette crise émergent de la situation politique, sociale et économique déplorable dans laquelle est englué

Me Malick Coulibaly, ancien ministre de la justice : «L’écrasante majorité de la population retient son souffle»

Dans une contribution, Me Malick Coulibaly, ancien ministre de la justice, se prononce sur la situation actuelle du pays. Il fait part de ses propositions de sortie de crise. Une contribution de taille au débat en cours. Je m’incline pieusement devant la mémoire des victimes, prie pour le repos de leurs âmes, présente mes condoléances

Les trois membres de la Cour Constitutionnelle au Président IBK : « La violation de votre serment est constitutive de haute trahison »

Dans un recours gracieux, les 3 membres de la Cour constitutionnelle appellent le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, à annuler son décret qui abroge leur nomination. Ils rappellent au chef de l’Etat que la violation de son serment est constitutive de crime de haute trahison. Le Décret n° 2020-0312/P-RM du 11 juillet 2020,

Entre Nous : CEDAO Le diktat des chefs d’Etat

Une délégation de haut niveau composée de cinq chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) est attendue ce jeudi 23 juillet 2020 à Bamako pour tenter de trouver une issue heureuse à la crise sociopolitique qui paralyse le Mali depuis plusieurs semaines. Il s’agit d’Alassane Dramane Ouattara de la

Selon le PIDS de Daba Diawara : ‘’Les propositions de la CEDEAO sont inacceptables’’

Dans un communiqué signé par Nouhoun Sidibé, le Parti de l’indépendance, de la Démocratie et de la Solidarité (PIDS) déclare suivre «avec une attention soutenue les derniers développements de la crise multidimensionnelle qui perdure dans notre pays, notamment la situation créée par la sanglante dérive répressive consécutive à la manifestation du 10 juillet et l’arrivée

Pourquoi le MIRIA s’est retiré de l’EPM : ‘’Parce que le président a choisi de faire couler le sang….’’

Dans une déclaration en date du 18 juillet 2020, le président du Mouvement pour l’Indépendance de la Renaissance et l’Intégration Africaine (MIRIA), Dr Mamadou Keïta, a officialisé le retrait de sa formation politique des activités de la Plateforme A en croire Dr Keïta, le CEN-MIRIA a adressé une lettre ouverte au président de la République

Un député français interpelle le ministre Jean-Yves LeDrian : ‘’La France ne doit pas mêler lutte contre le terrorisme et soutien à un régime despotique qui … tire sur sa jeunesse’’

Membre du parti communiste français, Stéphane PEU est député de la circonscription de la Seine-Saint-Denis. Membre du groupe d’amitié France-Mali de l’Assemblée nationale, il a adresséune lettre à Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères invitant son pays à ne pas soutenir un régime despotique qui se discrédite en tirant sur sa

Mme Sidibé Fatoumata Sako, Porte-parole de la CFR : ‘’Nous comptons sur l’Imam Dicko pour faire adhérer le M5-RFP aux propositions de sortie de crise…’’

La Convergence des Forces Républicaines (CFR) a animé,  lundi dernier, un point de presse au Mémorial Modibo Keïta en présence du coordinateur général Cheick Oumar Gadjigo, Mansour Cissé et plusieurs membres représentants de la majorité présidentielle. Au menu : la médiation de la CEDEAO pour trouver une solution à la crise socio-politique qui secoue le

Menace sur l’Indépendance du Pouvoir Judiciaire : Les membres élus au CSM prennent à témoin l’opinion publique

Dans le communiqué de presse n°001/2020-MECSM, les membres élus au CSM prennent à témoin l’opinion publique sur les menaces pesant sur l’indépendance du pouvoir judiciaire. Les membres élus au Conseil Supérieur de la Magistrature se sont réunis le mardi 14 juillet 2020 à la Cour Suprême. Au menu de cette réunion extraordinaire : l’examen, dans

Entre Nous : ‘’Il faut sauver le soldat IBK… ?’’

«Le pouvoir est entre les mains d’hommes sans foi et sans moi, organisant le vol, la dilapidation des biens publics, laissant le pays dans le chaos, l’anarchie et aux mains des terroristes, djihadistes. Que nenni ! Non ! Non ! C’est inacceptable ! C’est inacceptable et inexcusable pour « un démocrate au pouvoir », pour

Choguel Kokala Maïga, membre du M5-RFP : ‘’La CEDEAO doit être au service des peuples et non des chefs d’Etats‘’

Créée en 1975 à Bamako, la CEDEAO doit être un instrument au service des peuples et non des chefs d’Etats ou d’un régime politique qui tirent sur les populations à mains nues dans les rues et lieux de cultes, selon Dr Maïga. Le vendredi 17 juillet 2020, les responsables du M5-RFP ont animé au siège

Propositions de la mission de la CEDEAO : M-5 RFP les trouve non conforme aux aspirations du peuple

Dans son communiqué n°002 – CS/M5-RFP, le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) se prononce sur la rencontre avec la mission de la Cedeao. A la demande de la Mission de médiation de haut niveau de la CEDEAO conduite par l’ancien Président nigérian Goodluck Jonathan, une Délégation du M5-RFP a été

A bout portant : Deux fois deux = ADP-Maliba

ADP- MALIBA se retire encore de la majorité présidentielle qu’il avait rejointe à la faveur  de l’ ’’Accord Politique de Gouvernance’’, après l’avoir quitté avec  fracas, armes et bagages en 2015. La raison invoquée par le parti de l’homme d’affaires, Aliou Boubacar Diallo : la répression sanglante du rassemblement du 10 juillet 2020. En effet,

Entre Nous : Le point de non retour ?

Née de l’exigence faite au président Ibrahim Boubacar Kéïta de démissionner de ses fonctions pour incapacité notoire, la situation sociopolitique du Mali ne s’améliore point. Le M5-RFP encourage ses militants à poursuivre les actes de  désobéissance civile. Ce sont de véritables scènes de guérillas urbaines qui se déroulent dans certains quartiers de la capitale. Débordées,

Après le report de son premier meeting de soutien aux institutions : Moufa Haïdara appelle à une mobilisation ce samedi au Stade du 26 mars

Après le report de son meeting initialement prévu le samedi dernier, la Plateforme pour la défense des valeurs religieuses, sociétales et la République, envisage d’organiser une nouvelle mobilisation ce 18 juillet au Stade du 26 mars afin de réaffirmer son soutien aux institutions. L’annonce a été faite lors d’un point de presse animé par le

Ibrahim Maïga, chercheur à l’ISS : «IBK est le symbole de ce que la population ne veut plus»

Dans une interview accordée au quotidien français, «Libération», le 13 juillet dernier, Ibrahim Maïga, chercheur à l’Institut d’Etudes de Sécurité (ISS) se prononce sur les événements en cours dans le pays. Selon lui, les récentes manifestations sont le résultat de frustrations qui durent depuis plusieurs années. Pour Ibrahim Maïga, la contestation post-électorale des législatives de