Commémoration de la Journée des Policiers : La date du 04 octobre désormais retenue

Commémorer la Journée de Policiers, c’est l’initiative qui a pris corps au niveau de la police nationale dont la première célébration a eu lieu le 04 octobre dernier, date du 56ème anniversaire de la création de ce corps.
general-boubacar-diarra-dit-mbaba-femafoot-01
Etaient présents à cette cérémonie, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général Salif Traoré, le Ministre des Affaires Etrangères, Abdoulaye Diop, celui des Maliens de l’extérieur, Abdramane Sylla, le Directeur National de la Police, Moussa Ag Infahi, le Gouverneur du District de Bamako, Sacko Ami Kane, le Pr. Dioncounda Traoré, ancien Président du Mali et plusieurs autres personnalités nationales et internationales à l’école nationale de la police.
04 octobre 1960 – 04 octobre 2016, la police nationale a exactement 56 ans d’existence et de services rendus à la nation. Cette date a été retenue pour célébrer la journée du policier qui sera célébrée désormais chaque année dans notre pays.
Plusieurs activités étaient à l’ordre du jour pour magnifier cette journée qui marque le départ du dernier policier colon du territoire malien. Des diplômes d’honneur ont été décernés à certaines personnalités ou services tels que Togouna agro-industrie, PMU-Mali et l’agence musulmane d’Afrique. Aussi, une centaine de policiers des plus méritants ont reçu des diplômes de reconnaissance. D’autres diplômes de reconnaissance en faveur de la sécurité et de la paix ont été également décernés à des partenaires de la police tels que l’ANASER, la SONATAM, la Mairie du district de Bamako, EUCAP Sahel-Mali, la DIRPA, l’ORTM, Orange-Mali et la Sotelma Malitel.
Un défilé militaire exceptionnel suivi d’une conférence de presse à l’honneur des retraités de la police a bouclé cette série d’activités de la première journée dédiée aux policiers. La conférence de presse animée par Namakoro Diarra, ancien directeur national de la police, a porté sur l’historique et les missions de la police.
Bourama Camara, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *