Commune rurale de Massigui : Le prêcheur Mamadou Konaté réalise un pont de plus de 125 millions CFA

En vue de mettre fin au calvaire de la population de Tounan, arrondissement de Massigui, cercle de Dioïla, le jeune prêcheur, Mamadou Konaté, a fait construire un pont de plus de 125 millions de francs FCFA. L’ouverture de cette infrastructure de développement a fait l’objet d’une grande cérémonie dans ledit village sous la présidence du Sous-préfet de Massigui, Jacques Coulibaly avec à ses côtés le maire Bafotigui Coulibaly, le président de l’Union des jeunes musulmans du Mali, El Hadj Maki Bah, les amis, parents et collaborateurs venus de Bamako, de l’intérieur et de l’extérieur du Mali.

Situé dans  l’arrondissement de Massigui, cercle de Dioïla, le village de Tounan, d’où est originaire le jeune prêcheur Mamadou Konaté, était au cœur de l’évènement. Un des dignes fils de ce lieu a posé un acte très salutaire qui va contribuer au développement du village. Il s’agit de la construction d’un pont, sous la forme de pont-barrage qui permet la rétention de l’eau, contribuant ainsi aux activités génératrices de revenus telles que le maraîchage et la pêche.

Selon le maire de la commune rurale de Massigui, Bafotigui Coulibaly, le prêcheur Mamadou Konaté a posé beaucoup d’autres actes de développement dans son village. « Cette infrastructure entre directement dans le cadre du développement de la localité. Les personnalités comme Mamadou Konaté sont des gens incontournables dans la commune », a soutenu le maire. Il a lancé un appel à la diaspora ainsi qu’à toute la population de la commune à s’inspirer de l’initiative. Au nom des 53 villages de la commune rurale de Massigui, il a salué Konaté et tous ceux qui l’ont accompagné dans ce projet.

Pour le donateur Mamadou Konaté, le mérite revient à tous ceux et celles qui ont fait le déplacement, surtout les amis et collaborateurs qui sont venus de Bamako. « Au départ, rien n’était évident, n’eut été l’engagement des uns et des autres. Les travaux de construction de ce pont n’ont pas été faciles à cause de la fosse qui a englouti plus de cinq cents voyages de camion Ben rempli de pierre. C’est là qu’il faut saluer les habitants qui ont tout donné. Cette infrastructure est à Tounan, mais elle n’appartient pas au le seul village car, elle va servir tous ceux qui viendront à Tounan », a déclaré Mamadou Konaté pour qui, la réalisation du pont a dépassé toutes les prévisions sur le plan financier. « Ce sont plus de 125 millions FCFA qui ont été investis sur une prévision initiale de 7 millions. Je ne sais pas comment on est arrivé là. Durant la construction, je n’ai pas eu deux millions de liquidité sur moi. C’est dire que tout a été géré au jour le jour jusqu’à la fin », a-t-il affirmé.

En tant qu’autorité de la localité, le Sous-préfet Jacques Coulibaly a affirmé que c’est un sentiment de joie et de reconnaissance qui l’anime envers Mamadou Konaté. Pour lui, l’acte qu’il vient de poser est très patriotique. « Il doit être une source d’inspiration pour tous les fils du pays. Qu’on soit autorité, leader religieux ou autre, si chacun pouvait poser des actes de ce genre, on aurait contribué au développement du pays. Au nom des plus hautes autorités du pays, je salue cette initiative de Konaté et demande à tous de lui emboîter le pas », a-t-il dit avant d’inviter tout le Banico à se donner la main pour faire face au développement de la localité.

Cette cérémonie a été mise à profit pour apporter des témoignages sur l’engagement, le patriotisme et la bravoure de Mamadou Konaté.

Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *