Commune rurale de Ouéléssebougou : Un journaliste à la conquête de la mairie

yaya-samake-01Notre confrère Yaya Samaké est la tête de la liste indépendante “Horoniya” dans la commune rurale de Ouélessébougou pour les élections communales du 20 novembre prochain. Ce jeune journaliste est porteur d’une grande vision pour les populations de Jitumu, son terroir tant aimé.
Après plusieurs hésitations, notre confrère Yaya Samaké, journaliste et rédacteur en chef du journal “22 Septembre”, s’engage dans l’arène politique. Il est la tête de la liste indépendante “Horoniya” dans la commune rurale de Ouélessébougou, située à environ 70 km de Bamako sur la route de Sikasso. Diplômé en Sciences juridiques, ce jeune journaliste qui dispose d’un parcours associatif honorable, est porteur d’une grande vision pour les populations de Jitumu, son terroir aimé. A la différence de nombreux caïmans qui mangent dans les eaux politiques de Ouélessébougou, Yaya Samaké est un jeune compétent et intègre. La tête de liste indépendante “Horoniya” (le nom a tout son sens dans un milieu bambanan) dispose d’importants atouts pour faire de la commune, une zone prospère au rendez-vous du développement où il fait bon vivre.
A côté de l’honorable Bourama Traoré, le candidat à la mairie de Ouélessébougou est à l’avant-garde de tous les combats pour la défense des intérêts des populations de Jitumu. Il s’est toujours battu pour les valeurs de justice et d’égalité.
C. Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *