Commune V : Le parti « Sadi » saigne

Le parti « SADI » vient de perdre plusieurs militants et leaders en commune V du district Cette nouvelle saignée de la formation d’Oumar Mariko profite au Rassemblement pour le Mali (RPM) qui tenait le samedi 30 septembre 2017 sa rentrée politique au centre Karim Togola de Sabalibougou.

Présidé par la première personnalité du parti, Dr. Bocar Tréta, accompagné de plusieurs autres cadres du parti, la rentrée politique du parti majoritaire était placée sous le signe de la cohésion et de l’engagement militant.
Après avoir souhaité la bienvenue à la délégation du bureau politique national, le maire de la Commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara, a rappelé que le Rpm est sorti premier des dernières élections municipales. Il a invité ses militants à se mobiliser et à soutenir le projet du président IBK afin de sortir le pays de la crise.

Selon le porte-parole des nouveaux adhérents venus du parti Sadi, Samou Sidibé, il a exprimé leur engagement ferme à soutenir l’effort considérable que fournit le parti en vue d’appuyer son projet de société défendu par le président de la République.

« Nous avons décidé de rejoindre ce parti qu’est le Rpm parce qu’il constitue le premier créneau face à tous les défis auxquels notre pays est confronté. Le Rpm nous parait désormais le seul parti capable de gouverner efficacement notre pays pour le bonheur exclusif du peuple malien. C’est pourquoi, nous avons de bonnes raisons d’adhérer effectivement aux idéaux du parti Rpm et sans relâche à la politique du président Ibrahim Boubacar Keita qui, nous en sommes sûrs, est le seul homme politique capable de résoudre les problèmes des Maliens » a soutenu M Sidibé. Il ajoutera qu’ « il est grand temps que nous agissons pour mettre l’intérêt supérieur de la Nation au-dessus de toutes les préoccupations partisanes et personnelles ». Il a exhorté les Maliens à enterrer « les haches de guerres pour soutenir le président de la République dans ses efforts et abnégations pour la paix et la sécurité dans notre pays ».

« On peut être partisan, mais l’essentiel qui nous anime tous, à l’heure actuelle, c’est de sauver notre patrie dans un esprit de justice et de paix. Et personne ne fera à notre place ce qu’on n’est pas disposé à faire nous-mêmes » a enseigné Samou Sidibé.

Le président du RPM, Dr. Bocar Tréta, a souhaité la bienvenue aux nouveaux adhérents dans la grande famille. Et a promis qu’ils ne vont pas regretter leur choix. « Nous resterons dignes à nos propos. Nous nous engageons à gagner les élections à venir pour sortir le Mali de cette crise qui a trop duré » a promis l’homme fort de Rpm.

Adama Diabaté

Stagiaire
Source: L’Indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *