Conférence de l’UPCI : Le terrorisme au cœur des débats

La rencontre de l’Union Parlementaire de la Conférence Islamique ouvre ses portes en principe le vendredi 27 janvier 2017 au Mali. Un autre sommet au Mali après le succès du sommet Afrique France. Cette conférence de l’UPCI réunira plus de 300 participants dont une quarantaine de présidents d’assemblées nationales.photo conference islmic 001
Le lundi 23 janvier dernier, le Centre International de Conférence de Bamako a abrité la 37ème réunion du comité exécutif en prélude au sommet prévu le vendredi 27 janvier prochain. Une réunion présidée par Issiaka Sidibé, président de l’Assemblée Nationale du Mali en présence du Secrétaire général de l’UPCI. Le thème principal de cette conférence est « le terrorisme ».
Au cours de cette cérémonie, le président de l’hémicycle, l’honorable Issaka Sidibé a indiqué que les efforts doivent être poursuivis pour éradiquer le terrorisme. « Cette réunion arrive à un moment où notre pays est endeuillé par un attentat terroriste à la voiture piégée survenu à Gao, le 18 janvier dernier. Le bilan est lourd, plusieurs dizaines de morts et de blessés. Il est l’œuvre d’ennemis de la paix, d’ennemis du Mali tout court. Cette attaque kamikaze ignoble a visé le camp de regroupement du Mécanisme Opérationnel de Coordination de Gao, appelé MOC.
Le MOC est un dispositif contenu dans notre Accord pour la Paix et la Réconciliation prévu pour l’organisation des patrouilles mixtes de sécurisation des régions du nord du Mali », a indiqué le président du Parlement malien. Selon lui, la volonté des plus hautes autorités maliennes de mettre en œuvre l’Accord, issu du processus d’Alger est irréversible.
Modibo L. Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *