Conférence –débats : Libérer le potentiel humain pour favoriser le développement

L’Eveil invite le peuple malien à la prise de conscience individuelle et collective pour vaincre la pauvreté au Mali.

Auteur du livre « Comment sortir de la pauvreté ? Le Mali et son peuple »,  le politologue Bougadari Sanogo, a animé une conférence -débats vendredi 26 mars 2019 à l’hôtel Dafina de Niaréla en présence de nombreux hommes et femmes. En ligne de mire : la création d’une association dénommée «l’Eveil». C’était

Le choix de cette date, selon la modératrice, est une manière de rendre hommage aux martyrs de 1991 et d’en appeler à la conscience collective à promouvoir les valeurs de démocratie et de développement!

La vraie richesse, a ajouté Bougadari Sanogo, réside dans notre capacité intellectuelle, morale et spirituelle ! Si l’argent détermine le pouvoir d’achat qui permet à son détenteur de posséder quelques biens matériels, il ne lui procure pour autant pas le bonheur dont il a besoin pour s’épanouir pleinement pendant son existence !

La vraie richesse est d’abord spirituelle ! « Il faut, avant toute prétention, chercher à se connaitre soi-même, c’est-à-dire, apprendre à mesurer ses forces et ses faiblesses ». Aussi, invite-t-il le Malien à se redéfinir autour des valeurs sociétales préinscrites dans la Charte de Kurukan-fuga.

Et M. Sanogo d’inviter nos dirigeants à une vraie prise de conscience qui consiste à donner le pouvoir aux peuples qui ont placé leur confiance en eux. Notre continent est immensément riche de toutes sortes de ressources ; il est donc incompréhensible que les populations y croupissent sous le poids de pauvreté matérielle et financière !

Comme pour corroborer cette thèse, notre émérite politologue, fort de ses quarante ans passés en Amérique, précisément au Canada, croit savoir qu’au commencement, avant le troc et l’apparition du phénomène argent, il existait le partage du savoir et de la connaissance.

Un million de Maliens sortir de la pauvreté

L’économie de la connaissance, dira-t-il, est le donner et le recevoir, autrement dit la complémentarité entre les êtres humains. Lorsqu’on s’ouvre aux autres, on crée cette énergie cosmique de la communication qui nous permet cet échange vital.

Dans son mot de fin, l’auteur du livre « Comment sortir de la pauvreté le Mali et son peuple ? », Bougadari Sanogo, a dévoilé son rêve de voir d’ici l’horizon 2030, un million de Maliens dire adieu au dénuement.

L’objectif visé par les membres de cette association en gestation, selon son porte-parole, est  de générer en chaque citoyen malien l’esprit d’entreprenariat et d’employabilité.  « Tout homme est maitre de son destin, par conséquent, le seul responsable de son devenir socioprofessionnel », a-t-il  martelé avant d’ajouter que, lorsqu’on prend conscience de ses capacités intellectuelles et de ses forces énergétiques, on s’affranchit des forces négatives de l’apesanteur qui nous environnent et nous empêchent de nous réaliser !

Correspondance particulière de Tchéwi Adams Konaté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *